PAROISSES NON CANONIQUES EN FRANCE
V. Colovanow

Il y aurait en France quelques 85 paroisses orthodoxes non canoniques (voir carte):
 ECOF: 26
 VCO et autres: 13
 Communautés russes indépendantes: 9 (dont le Couvent russe de l'Icône de La mère de Dieu de Lesna
 Église Orthodoxe celtique: 6
 Autres: 35
Source

Très souvent ces communautés trompent les fidèles par une pseudo-reconnaissance pompeuse. En voici un exemple récent tout à fait remarquable.

L’HABIT NE FAIT PAS LE MOINE

Le 23 avril, nous publiions un article sur Mgr Jean-Baptiste, évêque orthodoxe qui donne des messes en la chapelle de Prailles (commune de Saint-Martin-de-Sanzay). Des lecteurs nous ont alertés : « En réalité, il n’est nullement reconnu », précise l’un. Un autre n’hésite pas à le qualifier de « pseudo-évêque ».

PAROISSES NON CANONIQUES EN FRANCE
Leurs propos se basent sur le fait qu’il n’appartient pas à l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, instance représentative pour l’orthodoxie auprès de l’État français. « J’appartiens au Patriarcat orthodoxe des Nations, qui s’inscrit sur l’échelle mondiale et j’appartiens à l’Église de France », se défend-il. Une entité pas reconnue au niveau national.

THOUARS : MGR JEAN-BAPTISTE, L'EX-CHEMINOT DEVENU ÉVÊQUE ORTHODOXE

L’évêque de Saintes et de Thouars tente de faire vivre sa chapelle et sa paroisse en offrant davantage de rendez-vous à ses fidèles, dont l’exorcisme.

Grâce à lui, elle a retrouvé « une âme »… La chapelle Sainte-Radegonde de Prailles, commune de Saint-Martin-de-Sanzay, profite d’une nouvelle activité depuis que Mgr Jean-Baptiste, évêque de Saintes et de Thouars dans l’église orthodoxe, en a fait le siège de son autorité religieuse. « Avant notre installation, il n’y avait pas eu de messe depuis 50 ans », témoigne le chef religieux, bien heureux que la commune lui ait prêté l’espace tout en sobriété.

Des pèlerinages remis au goût du jour L’ancien cheminot, devenu prêtre en 2015 puis évêque en 2017, tente d’insuffler une dynamique nouvelle sur le vaste territoire qui lui incombe. Même s’il est un peu isolé dans son action. « Il y a toujours un petit noyau de fidèles qui vient assister à mes cérémonies », assure-t-il. De quoi justifier le temps qu’il y consacre. Mais l’exiguïté des lieux limite malgré tout le nombre de pratiquants.

S’il doit faire avec peu, alors autant multiplier les cérémonies religieuses. Celles-ci sont encore peu nombreuses. « Mais j’ai récemment décidé d’en faire les jeudis qui précèdent les dimanches de célébrations », confie Mgr Jean-Baptiste. Ainsi, il a testé sa nouvelle programmation en mars dernier, avec trois rendez-vous regroupés entre le 21 et le 24 mars, dont un particulièrement évocateur : un exorcisme collectif. « On vit dans une société où on cache les mots, et celui-ci peut faire peur. Mais la pratique est courante dans la religion orthodoxe et on la retrouve dans les prières », désamorce-t-il spontanément. Avant de développer : « Si un homme s’écarte de Dieu, celui-ci l’accepte et se retire du corps. Il laisse alors la place au diable, qui cause la maladie. »

A côté des messes et autres liturgies, Mgr Jean-Baptiste a remis au goût du jour des pèlerinages, en hommage à sainte Radegonde, qui « veille » sur sa paroisse. « Nous nous rendons à pied jusqu’au champ aux étoiles, à Sainte-Radegonde, en passant par les chemins de Saint-Jacques. Nous pouvons aussi aller au champ des avoines, près de Saumur, où se trouve une chapelle qui matérialise bien le miracle de la sainte. On peut également se rendre sur le tombeau de notre patronne, à Poitiers », explique-t-il.

En cette période de Pâques, l’évêque regroupe encore ses rendez-vous, avec des cérémonies tous les jours de jeudi à dimanche.

Source

PAROISSES NON CANONIQUES EN FRANCE

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Mai 2019 à 09:36 | -1 commentaire | Permalien


Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile