Début du pèlerinage le 16 avril (vendredi), retour à Paris le 20 avril 2010 (mardi).

Vénération du Saint Suaire de Turin
Et fêtes des Saintes Femmes Myrophores


SERVICE DE PELERINAGE DU DIOCESE DE CHERSONESE EN FRANCE
avec la bénédiction de l'archevêque Innocent de Chersonèse

Chers frères et sœurs nous vous invitons à prendre part à notre pèlerinage au sud de la France, en Italie et en Suisse:
Arles – Tarascon – La Sainte Baume – Saint Maximin – Marseille – Тurin – Lyon – Saint Maurice

* Vénération du crâne de Saint Antoine le Grand (église de Saint Julien), reliques des Saintes Marthe et Marie – sœur de Saint Lazare, reliques de Sainte Ursule, relique de Sainte Anne (Arles et Tarascon);

* Visite de l’abbaye de Saint Victor à Marseille: reliques du Saint Martyr Victor de Marseille (+304), vénération devant la relique du crâne de Saint Lazare le ressuscité, et des reliques de Saint Jean Cassien (+435 г.). Repos au bord de mer;

* Sainte Liturgie dans la grotte de Sainte Marie Madeleine (La Sainte Baume);

* Vénération du Saint Suaire de Turin (Ostension du Saint Suaire de Turin du 10 avril au 23 mai 2010 - a lieu tous les 10 ans), C’est dans la chapelle royale de la cathédrale Saint Jean Baptiste de Turin qu’est conservé le Saint Suaire. C’est un drap en lin ancien, dans lequel était enveloppé le Saint Corps du Sauveur.

* Action de Grâce et Vénération devant la relique du crâne de Sainte Marie Madeleine (Saint Maximin à 25km de la Sainte Baume);

* Vénération des reliques des Saints Martyrs de Lyon, Amphithéâtre des Trois Gaules: Ste Irénée, Sainte Blandine, Saint Alexandre de Lyon, et bien d’autres, ils étaient au nombre de 48 à avoir été persécuté en l’an 177 à Lyon;

* Vénération des reliques de Saint Maurice, en Suisse (À la tête d'une légion de 6600 hommes, tous venants de Thèbes et fervents chrétiens coptes, Maurice reçoit l'ordre de trucider les hordes de paysans chrétiens sans terres. Mais Maurice refuse d'obtempérer et sera décapité, tandis que sa légion subit pour l'exemple la décimation sur ordre de l'empereur : un soldat sur dix est exécuté au hasard.

Le hiéromoine Alexis (Dumond) accompagnera notre groupe.

Prix du pèlerinage 260€/personne.
+ 4 nuits à l’hôtel F1: prix 12€/personne et par nuit dans une chambre pour 3

ou 18€/personne et par nuit dans une chambre pour 2)

+ la nourriture durant tout le pèlerinage.

Pour toute question complémentaire, contactez nous au:

tel.: 01 75 43 97 23 (de 15h00 à 18h00)

06 20 10 05 74 – Andrey MASLOV


et е-mail

Rédigé par l'équipe de rédaction le 26 Mars 2010 à 00:59 | 2 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Tchetnik le 27/03/2010 21:27
Voila une initiative qu'elle est bonne, et qui dissipera certains malentendus.

Une copie du Saint Suaire se trouve au monastère de la sainte Rencontre à Moscou, monastère pas connu pour être très hétérodoxe.
Ensuite, les nestoriens ont longtemps refisé le Saint Suaire car il témoignait du fait que le Christ Homme ayant souffert dans sa chair était bien confondu avec le Christ Dieu qui est ressuscité.
Le pape Etienne III avait mentionné cette relique dans un discours de 769 pour affirmer justement la légitimité de la vénération des images dans l'Église (à une époque où elle était contestée en orient). Il existe de plus deux témoignages de Constantin VII Porphyrogénète au sujet de cette relique, en 944 dans sa relation historique, et vers 957, pour encourager ses troupes en leur envoyant un eau bénie "sur les linges du tombeau du Sauveur".
En 944 également, le diacre Grégoire le Référendaire a, dans une homélie au sujet de la translation de cette relique d`Édesse à Cple, mentionné le fait que la marque du coup de lance y apparaissait. Ce qui indique que cette relique était soit confondue avec le Mandylon, soit l'accompagnait.
Enfin, les témoignages de jean Cinnamos indique que cette relique fut vénérée à Cple par le roi de France Louis VII le Jeune en 1147, celui de guillaume de Tyr indique qu'elle fut vénérée par le roi de Jerusalem Amaury vers 1171, et robert de Clary la mentionne à Cple en 1204, dans l'église des Blachernes, toujours, où il a été pillé par Othon de la roche, croisé franccomtois, qui fut ensuite Duc d'Athènes (Le despote d'Épire Théodore Angelos mentionne aussi cette relique dans une lettre à Innocent III vers 1205). Et Jeanne de Vergy, épouse de Geoffroy de Charny, descendait justement en droite ligne de ce personnage. Voila comment il se serait retrouvé en Champagne, puis en Savoie ensuite, à partir de 1453, avec la donation à Anna Lusignan, épouse de Louis Ier de savoie.
le Saint Suaire n'est pas plus nestorien que le Mandylon, ce d'autant plus que toutes les recherches historiques et scientifiques sérieuses (notamment la tr`s fouillée et approfondie étude de 1978) tendent à prouver l'authenticité de cette relique.


Allez aussi au musée du Saint Suaire, Via Domenico.

2.Posté par l'équipe de rédaction le 02/04/2010 21:28
Aller voir en personne le Saint-Suaire de Turin : une invitation du card. Poletto

L’Ostension aura lieu dans la cathédrale du 10 avril au 23 mai

ROME, Vendredi 26 mars 2010 (ZENIT.org) - Près d'un 1,3 millions de personnes se sont déjà inscrites à la première ostension du Saint-Suaire de ce nouveau millénaire, a déclaré jeudi matin , dans une conférence de presse au Vatican, l'archevêque de Turin, en Italie, le cardinal Severino Poletto.
L'Ostension du Saint-Suaire 2010 a été organisée, comme en 1998 et en 2000, par l'archidiocèse de Turin en collaboration avec la mairie de la ville et la région du Piémont.

Près de 4.000 bénévoles provenant de diverses communautés chrétiennes de Turin se sont unis pour offrir leur service. Ils travailleront surtout dans l'assistance auprès des porteurs de handicap et dans l'accueil dans les églises du centre historique où auront lieu les célébrations liturgiques.
Suite....

Nouveau commentaire :



Recherche





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile