SAINT THOMAS
Ce deuxième dimanche de Pâques, nous fêtons le Renouveau de la Résurrection du Christ et l'attouchement du Saint Apôtre Thomas.

Thomas signifie abyme, ou jumeau, en grec Dydime : ou bien il vient de thomos qui veut dire division, partage. Il signifie abyme, parce qu'il mérita de sonder les profondeurs de la divinité, quand, à sa question, J.-C. répondit : « Je suis la voie, la vérité et la vie. » On l’appelle Dydime pour avoir connu de deux manières la résurrection de J.-C. Les autres en effet, connurent le Sauveur en le voyant, et lui, en le voyant et en le touchant. Il signifie division, soit parce qu'il sépara son âme de l’amour des choses du monde, soit parce qu'il se sépara des autres dans la croyance à la résurrection.

Saint Thomas était probablement originaire d'une pauvre famille de Galilée.
Il était dépourvu de connaissances humaines, mais d'un esprit réfléchi et d'une volonté ferme jusqu'à l'obstination; d'autre part, il avait du cœur et du dévouement. Ces deux caractères de sa physionomie paraissent en deux paroles que l'Évangile cite de lui. Peu avant Sa Passion, Jésus veut retourner en Judée; les Apôtres Lui rappellent les menaces de Ses ennemis. Thomas seul s'écrie: "Eh bien! Allons et mourons avec lui!" Voilà le dévouement du cœur de l'Apôtre.

Quand les Apôtres se partagèrent le monde, les pays des Parthes et des Perses et les Indes furent le vaste lot de son apostolat. La tradition prétend qu'il rencontra les mages, les premiers adorateurs de Jésus parmi les Gentils, qu'il les instruisit, leur donna le Baptême et les associa à son ministère. Partout, sur son passage, l'Apôtre établissait des chrétientés, ordonnait des prêtres, consacrait des évêques.....

L'apôtre Thomas était à Césarée quand le Seigneur lui apparut et lui dit : « Le roi des Indes Gondoforus a envoyé son ministre Abanès à la recherche d'un habile architecte. Viens et je t'adresserai à lui. » « Seigneur, répondit Thomas, partout où vous voudrez, envoyez-moi, excepté aux Indes. » Dieu lui dit : « Va sans aucune appréhension, car je serai ton gardien. Quand tu auras converti les Indiens, tu viendras à moi avec la palme du martyre»... SUITE "Vie des Saints"

Et Calendrier egliseorthodoxe

Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 15 Avril 2019 à 07:05 | 10 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par L'apôtre Thomas était à Césarée quand le Seigneur lui apparut et lui dit : « Le roi des Indes Gondoforus a envoyé son ministre Abanès à la recherche d'un habile architecte. Viens et je t'adresserai à lui. » le 19/10/2012 13:18
Thomas signifie abyme, ou jumeau, en grec Dydime : ou bien il vient de thomos qui veut dire division, partage. Il signifie abyme, parce qu'il mérita de sonder les profondeurs de la divinité, quand, à sa question, J.-C. répondit : « Je suis la voie, la vérité et la vie. »

2.Posté par Perplexio le 13/05/2013 12:17
"L'attouchement" … Ce mot a pris de nos jours un tel sens qu'il est désormais à manier avec prudence qu'on le veuille ou non, c'est le moins que l'on puisse dire.
Mais ce n'est pas l'essentiel.

L'essentiel c'est de parler surtout de l'INCREDULITE de l'apôtre Thomas et même de sa "bienheureuse incrédulité".
Les offices de son dimanche, le premier après Pâques, quel grand honneur, sont un éloge répété de son doute légitime, utile et fécond :

- " … il est bon que Thomas ait douté, pour conduire les coeurs à la connaissance de Dieu..."
- "… le manque de foi rend plus ferme la foi car Thomas avait dit : je ne croirai pas sans avoir vu (…) il reconnut pour Fils de Dieu le Seigneur Incarné, il proclama sa Résurrection …"
- "… il nous fait bénéficier des doutes de sa foi … il dissipe l'ignorance et l'incrédulité par sa confiante incrédulité ..."
- "… par son doute il affermit la foi de tous …"

Ceci n'est qu'un petit extrait de cette merveille pédagogique qu'est le dimanche de cet apôtre très vénéré à juste titre par notre Eglise qui lui rend un immense hommage.
On ne mesure pas à quel point le Pentecostaire gagne à être connu, il recèle bien des joyaux et une pédagogie de premier ordre.

Mais quel besoin sur ce blog d'aller chercher une "Vie des saints" venue d'ailleurs, aussi terne qu'incomplète et qui n'a rien à voir avec notre fête dont elle ne dégage pas l'essentiel loin s'en faut ?
Alors que nous avons la chance de disposer non seulement de notre incomparable Pentecostaire mais aussi d'un Synaxaire des plus fiable venu directement de la Sainte Montagne ? Mystère étrange ...

3.Posté par Nicodème le 14/05/2013 18:24
"Thomos" ? hum , le terme grec commence par un tau , pas un thêta . La racine , en français , s'écrit donc , "tomo-" . Exemple : tomographie , et tous les termes médicaux en "-tomie" .Une oeuvre littéraire est divisée en "tomes" et non en "thomes" . Pour moi , cette interprétation ne tient pas .

4.Posté par Vladimir le 14/05/2013 23:05
Thomas est un prénom masculin, issu ultimement de l’araméen te'oma (תאומא) et qui signifie « jumeau ».

C'est également avec ce sens qu'on le trouve dans l'évangile selon saint Jean «Thomas, appelé Didymus», à savoir, « jumeau » en grec (didymos). La graphie du nom Thomas est une transcription du grec Θωμάς.

5.Posté par Nicodème le 15/05/2013 10:59
c'est bien ce que je disais . Je cite le premier message : "ou bien il vient de thomos qui veut dire division, partage". Je disais que , "Thomos" , avec un Thêta ne peut en aucune façon se rapporter à la racine "tomo" , avec un "Tau" , qui , elle , a le sens de couper , diviser .

Désolé , je ne sais pas bien me servir du clavier grec et encore moins hébreu , sauf à y passer 3 heures , et ce , juste pour m'assurer qu'on a bien compris ce que je disais , bien que , étant "né dans" l'ECR , et n'étant ni chrismé ni vacciné , mes dires sont forcément suspects ...

6.Posté par Perplexio le 16/05/2013 21:22
@ Nicodème

Non cher Nicodème vos dires ne sont pas suspects.
La référence wikipédienne est aléatoire, d'une part car les propres sources de cette institution ne sont pas toujours probantes, d'autre part parce que chacun étant invité à y écrire cela peut parfois donner du flou.

La bonne vieille Bible hébraïque, en son premier livre La Genèse, recèle deux occurrences au masculin pluriel du mot "jumeaux" תאןמים mot hébreu toujours en vigueur de nos jours.
Sa racine תאם, d'après le bon vieux dictionnaire des racines hébraïques signifie "être double". CQFD

Par ailleurs et pour la petite histoire si l'on ose dire, ce premier livre nous rapporte des faits concernant deux cas de jumeaux : celui du patriarche Jacob, ainsi que celui moins connu de l'un de ses petits-fils.

Tous deux Ancêtres du Seigneur comme nous le précisent les généalogies de St Luc et de St Matthieu. Et dont nous vénérons la mémoire avec celles de tous Ses autres Ancêtres l'avant-dernier dimanche avant Sa Nativité.

7.Posté par Nicodème le 16/05/2013 22:24
Merci , Perplexio , mais je faisais référence au premier message :
"Thomas signifie abyme, ou jumeau, en grec Dydime : ou bien il vient de thomos qui veut dire division, partage" .

Que mon objection se soit trouvée confortée par le contenu de Wikipedia sur la question , tant mieux , mais j'en conviens avec vous , tout ce qui sort de wikipedia est à prendre avec un minimum de pincettes .

8.Posté par Vladimir le 17/05/2013 10:38
Amusant débat linguistique. Nicodème et Wikipedia ont raison (mais je partage la méfiance vis à vis de Wiki: il faut recouper...), alors que "thomos" dans l'article est une erreur expliquée par Nicodème. La racine indo-européenne tem (couper) se retrouve dans les mots d'origine grecque cités par Nicodème et aussi dans atome (particule indivisible au départ...)

Maintenant pourquoi Θωμάς en grec avec Θ? Je penche pour une transcription quasi phonétique de l’araméen te'oma (תאומא), puisque son nom grec était Didymos, latinisé en Didymus (comme par exemple Didymus Chalcenterus ou Didyme d’Alexandrie (vers -63, 10), grammairien de l’école d’Aristarque d'Alexandrie). La confusion de l'article vient probablement de la méconnaissance du grec et de l’homophonie Thomas - tomos, même si l’orthographe grecque Θωμάς - τόμος" se retrouve en français (th/t) comme l'explique Nicodème...

Conclusion: il faut aussi vérifier les "Vies de saints"... :)

9.Posté par Vladimir le 17/05/2013 14:47
PS: par contre je ne vois pas le rapport avec "abyme" (άβυσσος en grec...)?

10.Posté par Vladimir. G: perseverare diabolicum le 20/04/2015 09:45
XB! Christ est ressuscité!

Les commentaires qui ont suivi la publication de cet article en 2013 ont montré que la phrase "Thomas signifie abyme, ou jumeau, en grec Dydime : ou bien il vient de thomos qui veut dire division, partage." est erronée. Errare humanum est, ...

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile