Saint Nikita (Nicétas) de Novgorod
Sa vie est exemplaire pour les moines, car, alors qu'il était moine au monastère des Grottes de Kiev, il tomba sous l'emprise du diable par orgueil et mit beaucoup d'années à sortir de cet état.

Par les prières des frères de la laure, il fit pénitence et fut digne de devenir évêque à Novgorod.

C'est un saint qui nous est si proche, et pourtant il a vécu il y a presque un millénaire, un siècle après la christianisation de la Russie !

Récit en russe de la vie de saint Nikita (20 mn) (Moinillon.net)


Dans ce récit, on apprend que le premier iconographe pensait représenter le saint avec une barbe, alors qu'il n'en portait pas. Il eut alors un songe : une voix lui ordonna de ne pas peindre de barbe, et d'informer les autres iconographes qu'il ne fallait pas représenter le saint avec une barbe, car il n'en portait pas.

Les Reliques du Saint furent découvertes, encore en vêtements liturgiques, le 30 Avril 1558. Le jour de l'Invention des Reliques de Saint Nikita fut marqué par la guérison de nombre de gens. A présent, ses Saintes Reliques reposent dans la cathédrale de Novgorod dédiée au Saint Apôtre Philippe.

Etant Moine, Nicétas désobéissait à son supérieur, puis quitta le monastère et s'enferma dans une cellule. A cause de sa désobéissance, Dieu permit que de grandes tentations l'assaillent. Une fois, alors que Nicétas était en prière, le diable lui apparut sous l'apparence d'un ange radieux et lu dit : "Ne prie plus; lis plutôt des livres et je prierai pour toi!". Nicetas obéit et cessa de prier et commença à lire des livres. Il ne lut que l'Ancien Testament. Il fut même incapable d'ouvrir le livre du Nouveau Testament, car la puissance du démon l'empêchait d'y parvenir. Avec l'aide du diable, Nicétas prophétisa uniquement des crimes, vols, incendies criminels et autres actes maléfiques, qui ne sont connus que du diable et auquel lui, le diable, participe. Finalement, les Saints Pères des Cavernes réalisèrent que Nicétas avait succombé à la tentation du diable, et ils commencèrent à prier Dieu pour lui. Nicétas revint au Monastère, prit conscience de l'état de délabrement dans lequel il s'était retrouvé et se remit sur le droit chemin. Après une longue pénitence et nombre de larmes, Dieu lui pardonna et lui accorda le don des miracles. Il s’endormit en 1108.
Saint Nikita (Nicétas) de Novgorod

Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 13 Février 2018 à 08:15 | 0 commentaire | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile