Saint apôtre et évangéliste Marc
L'apôtre saint Marc naît trois ans après le Christ et décède à l'âge de soixante-cinq ans

Marc né Jean surnommé Marcus, est l'un des premiers convertis au christianisme et à l'évangélisation de l'Empire romain par l'apôtre Pierre. Il est disciple évangéliste des apôtres Pierre et Paul et l'auteur de l'Évangile selon Marc du Nouveau Testament.

Si son Évangile est le second dans l'ordre traditionnel du Nouveau Testament et des trois évangiles dits « synoptiques » avec l'Évangile selon Matthieu et l'Évangile selon Luc, il est probablement celui dont la rédaction initiale est la plus ancienne.

Marc est probablement l'inventeur du genre littéraire des évangiles tels que nous les connaissons.

Après la première version de son texte, vers 65-75, ce genre littéraire connaîtra un succès considérable, donnant naissance en un siècle à plus de dix évangiles se présentant comme des biographies de Jésus.

Son nom est Jean, Marc n'étant que son surnom. Selon les Actes des Apôtres, sa mère se prénommait Marie (12 Actes 12, 12). Ses parents auraient immigré en Palestine peu de temps après sa naissance, en raison d'attaques berbères sur leur ville et sur leur propriété. Ils se sont installés à Cana en Galilée où Jésus effectuera le miracle de la transformation de l'eau en vin, selon l'Évangile attribué à Jean, réputé être le premier « miracle » de Jésus. Marc aurait été un des intendants qui servaient au cours de cette fête

Quelques années après leur installation à Cana, le père de Marc est mort et Simon-Kephas (saint Pierre) qui était marié à une parente du père de Marc a pris soin de lui, le considérant comme son fils. On ignore ce qui lui a valu le surnom de Marcus (le marteau). Selon les Actes des Apôtres ainsi qu'une lettre de Paul de Tarse, il est le cousin de Barnabé (10 Col 4, 10).[pas clair]. Lorsque Simon-Képhas (saint Pierre) s'évade de la prison où l'avait jeté un « Hérode » (probablement un des deux rois Agrippa ou Hérode de Chalcis), il habite avec sa mère (membre éminent de l'Église de Jérusalem) à Jérusalem, leur riche maison servant de lieu de réunion pour les premiers adeptes de la Voie

C'est un des premiers convertis au christianisme et à l'évangélisation de l'Empire romain par l'apôtre Pierre.

D'après Papias de Hiéropolis, il était l'interprète de Pierre. La première épître de Pierre atteste que Marc a accompagné saint Pierre, lorsque celui-ci est allé rendre visite à l'église de Babylone

La tradition chrétienne lui attribue la rédaction de l'Évangile synoptique qui porte son nom dans le Nouveau Testament et a ajouté plusieurs récits concernant sa vie. Marc est devenu le symbole de la ville de Venise après un vol de ses reliques en Égypte par deux marchands vénitiens

Évangéliste, saint Marc parcourt l'Italie, la Libye et l'Égypte. La tradition chrétienne reconnaît saint Marc comme le fondateur et premier évêque de l'église d'Alexandrie. Il serait mort en martyr à Bucoles, un port de pêche, près d'Alexandrie

Venise - La basilique Saint-Marc, le lion de saint Marc couronne le portail
Saint apôtre et évangéliste Marc

Saint apôtre et évangéliste Marc
Icone de l'évangéliste Marc peint par Grégoire KROUG

"UN PROPHETE DE LA BEAUTE INCREEE" LE MOINE GREGOIRE KROUG 1969-2019 à l'occasion du 50 ème anniversaire du rappel à Dieu du célèbre moine iconographe.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Mai 2019 à 13:51 | -1 commentaire | Permalien


Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile