Sainte Catherine  (+ 307)
Découvrez la vie incroyable de Catherine d'Alexandrie, sainte, martyre et docteur de l'Eglise.

Née à Alexandrie au sein d'une famille noble, Sainte Catherine se convertit au christianisme à la suite d' une vision. Jésus, ému par sa ferveur, contracte avec elle un mariage mystique sous les yeux de Marie et de la Cour céleste.

Très intelligente, elle suit les cours des plus grands maîtres chrétiens et on dit qu'elle réussit à démontrer à 50 grands philosophes d'Alexandrie la vanité des idoles et la fausseté de leur foi, jusqu'à les convertir tous.

Impressionné, l'empereur Maxence lui propose un mariage royal, qu'elle refuse par fidélité envers son mari mystique. Humilié, l'empereur lui fera subir le supplice de la dislocation des membres sans succès, puis le supplice de la roue duquel elle sort indemne.

Elle finira décapitée le 25 Novembre 307 et deviendra la seule Sainte du paradis à posséder trois auréoles : a blanche des vierges, la verte des docteurs et la rouge des martyrs.

Sainte Catherine est aujourd'hui la patronne des filles à marier, mais aussi des théologiens, philosophes, orateurs, notaires, étudiants, meuniers, plombiers, tailleurs ...

La tradition de Sainte Catherine remonte au Moyen âge. A l'époque, les filles de 25 ans qui n'étaient pas encore mariées revêtaient des tenues et des chapeaux extravagants et se rendaient en cortège devant une statue de Sainte Catherine pour la parer de fleurs, rubans, chapeaux ... Elles coiffaient Sainte Catherine dans l'espoir de trouver un mari !

Rédigé par l'équipe de rédaction le 7 Décembre 2020 à 06:15 | 16 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Daniel le 07/12/2014 21:34
Je note que les églises de Russie, Géorgie, Bulgarie fêtent Sainte Catherine le 24 novembre. Celles de tradition grecque et l'église catholique la fêtent le 25 novembre. Elle apparaît d'ailleurs à cette date dans les ménées du Père Denis Guillaume, pourtant en théorie traduite du slavon. A Jérusalem, quand est-elle fêtée? Pourquoi ces différences de dates?

2.Posté par Vladimir G: Bonne question Daniel le 07/12/2016 15:57
Ma femme s'appelle et nous la fêtons aujourd'hui dans la tradition russe (calendrier julien...) Je me suis posé la même question que vous et n'ai pas trouvé de réponse à ce jour!

3.Posté par Irénée le 12/12/2016 23:05
A Jérusalem, sainte Catherine est fêtée le 25 novembre/8 décembre
http://www.jp-newsgate.net/en/2016/12/08/28345#more-28345

4.Posté par Vladimir G: Merci Irénée! le 13/12/2016 10:04
Jérusalem est bien dans la tradition grecque...

Pourquoi ce décalage? Quid des autres Églises?

5.Posté par Vladimir G: Quelle différence entre les illustrations! le 13/12/2016 10:52
Les images sulpiciennes, dignes des églises catholiques d'il y a un siècle et des images pieuses distribuées aux enfants, illustrent bien des chants d'un style très patronage!

Il est vrai qu'il est difficile de trouver une vidéo avec de vrais chants et icônes. Il y a cela ici (https://www.youtube.com/watch?v=TUnoNDMlqXM), avec malheureusement un texte hagiographique en russe des plus plats et prenant trop de place, et ici un reportage sur l'église Ste Catherine à Moscou (XVIIIe): https://www.youtube.com/watch?v=TUnoNDMlqXM

6.Posté par Daniel le 14/12/2016 22:29
Un correspondant m'a fourni une explication détaillée sur les 2 dates pour la fête de Saint Catherine.

La date originelle est bien celle du 24 novembre. Cependant, le monastère du Mont Sinai demanda à intervertir la fête des Sainte Catherine et de saint Mercure (24 novembre) avec celle de Saint Clément de Rome (25 novembre) pour célébrer sainte Catherine le 25 avec plus de faste, en même temps que la clôture de l'entrée au temple de l'Enfantrice de Dieu. Cette interversion est réalisée dans le monde grec et à Antioche, et don au Sinai, et il faut croire dans le monde latin car la fête tombe aussi le 25 pour les catholiques, ce qui laisse à penser qu'elle est ancienne.

Ailleurs, les dates originelles sont conservées. Mon correspondant me fait aussi remarquer que le typikon de saint Sabbas en usage dans le Patriarcat de Jérusalem indique bien de célébrer sainte Catherine le 24 et non le 25. Le cas particulier signalé par Irénée s'expliquerait alors par le fait que la célébration dont il donne le lien a eu lieu dans un monastère dédié à la sainte, ce qui justifierait le fait de célébrer la fête de façon plus fastueuse.

Les Ménées du Père Denis suivent l'usage du monde grec en plaçant sainte Catherine le 25 novembre et en faisant de la célébration un office avec polyéléos.

Un dernier point, dire que Jérusalem est dans la tradition grec n'est pas forcément exact. On y utilise le grec certes, mais le typikon type est celui de Saint Sabbas, comme en Russie, comme en Serbie, comme au Mont Athos etc. Ailleurs, à Antioche, dans les paroisses grecques en Turquie et en Grèce, le typikon le plus répandu est celui de Violakis (19e siècle), qui s'écarte du typikon de Saint Sabbas. Il est donc fort à parier que les usages à Jérusalem soit pradoxalement plus proches de ceux en Russie que de ceux en Grèce, même si la langue est le grec. Je pense que le monastère du mont Sinai utilise aussi le typikon de Saint Sabbas, cela semblerait logique.

7.Posté par justine le 16/12/2016 14:31
Selon les Synaxaires byzantins, la fete originelle de Ste Catherine est le 25 novembre, jour de son decapitation. La transposition au 24 novembre chez les Russes semble etre due au fait qu'en general on ne celebre pas la memoire de Saints un jour de cloture d'une Grande Fete, c'est a dire de la Mere de Dieu ou du Seigneur, comme c'est ici le cas (25 novembre cloture de la Fete de l'Entree au Temple de la Theotokos).

8.Posté par Vladimir.G: Reste toujours à trouver pourquoi les deux traditions divergent... le 16/12/2016 18:37
Justine écrit que selon les synaxaires byzantins, la fête originelle de Ste Catherine est le 25 novembre, jour de sa décapitation. Selon les synaxaires russes, et en particulier celui très détaillé de saint Dimitri de Rostov, il s'agit du jour de son martyr - le 24 novembre ... https://azbyka.ru/otechnik/Dmitrij_Rostovskij/zhitija-svjatykh/1037

Reste toujours à trouver pourquoi les deux traditions divergent, l'explication de Daniel me semblant un peu courte: les moines sinaïtes n'ont quand même pas pu changer la date du martyr!

La tradition grec de Jérusalem tient aussi à l'origine de son épiscopat...

9.Posté par Daniel le 17/12/2016 02:59
Les moines sinaïtes n'ont pas changé la date du martyr mais ont demandé à célébrer en même temps la fête et la clôture de la fête de l'entrée de la Vierge au Temple. La clôture de cette fête suppose dans les 2 cas de combiner lectures pour la fête et pour les saints, alors qu'habituellement une clôture de fête se limite aux textes de la fête.

Le typikon de Saint Sabbas prévoit la célébration de la fête d'un saint avec polyéléos ou vigiles en même temps que la clôture d'une grande fête en donnant des instructions détaillées.Cela ne semble pas être un point bloquant.

10.Posté par Vladimir.G: C''''est la date de l''''évènement historique qui diffère le 17/12/2016 10:31
- Pour Justine (7) le 25 novembre est le jour de son décapitation "Selon les synaxaires byzantins"
- Pour Daniel (6, pas de source), comme selon saint Dimitri de Rostov (8) - c'est le 24 novembre...

L'un des deux synaxaire est obligatoirement erroné! A moins que cela ne montre une grande imprécision dans les évènements historiques rapportés par le synaxaires?

11.Posté par justine le 17/12/2016 16:19
Le synaxaire de St Dimitri etant tardif (17e siecle), on doit presumer que les Synaxaires byzantins, bien plus anciens ceux-la et bases sur les sources directes, sont dans le vrai.

12.Posté par justine le 17/12/2016 17:42
Dans une recente reedition ("corrigee" comme dit l'editeur moderne, l'Higoumene Dosithee du Monastere de la Mere de Dieu de Tatarnis, Grece) du Typicon de St Sabas, on trouve la memoire de Ste Catherine au 25 novembre, avec la note suivante de l'editeur sus-mentionne (je traduis du grec):

"Notre Typicon [c'est a dire celui de St Sabas -ndtr] met la memoire de Ste Catherine au 24 du mois et la memoire des Sts Clement et Pierre au 25. Nous avons transpose cette memoire de la sainte au 25, vu que tous la celebrent a cette date. A noter que ce que dit Bartholomee de Koutloumousiou, le correcteur des Menees, a savoir que la fete de la Sainte etait fetee anciennement au 24 et aurait ete transferee au 25 sur demande des Peres Sinaites (quand? adressee de qui?) afin de la celebrer plus solennellement ensemble avec la cloture de la Fete de l'Entree, est incorrecte. Car nous avons des temoignages selon lesquels autrefois aussi on celebrait Ste Catherine le 25. Ainsi nous lisons dans le Typicon de la Grande Eglise du Christ du 9e siecle: 'Martyre du Saint Martyr Clement... et du Saint Hieromartyr Pierre d'Alexandrie ... et de la Sainte Martyre Catherine.' [Sts Clements et Pierre etant donc anciennement celebres le 25 comme mentionne ci-dessus - ndtr]. La meme chose est ecrite dans le Canonarion du 10e siecle. Dans le Typicon du Monastere Evergetidos [a Constantinople] en revanche, la Sainte est commemoree le 24 novembre. Dans le Typicon de l'Eglise de Jerusalem du 12e siecle egalement, elle est fetee le 24. Dans le Typicon sinaite du 14e siecle, elle est celebree par une agrypnie le 24..... Nous constatons donc qu'anciennement aussi, la celebration de la Sainte au 25 novembre n'etait pas chose inconnue. Certains monasteres la fetaient le 24, d'autres le 25. Ceci est demontre aussi par cette observation dans notre Typicon [c'est a dire celui de St Sabas dans l'edition ancienne, probablement celle de 1738 - ndtr] : 'Notons que nous avons trouve dans certains typicons recents que dans certaines villes on chante l'office de la sainte martyre Catherine le 25 du mois, le jour ou on celebre la cloture de la Fete. Dans d'autres typicons plus anciens, nous trouvons qu'elle se celebre le 24 du mois, alors que le 25 nous celebrons la memoire des Saints Clement, pape de Rome, et Pierre d'Alexandrie, en meme temps que la cloture de la Fete de l'Entree.' De nos jours, cette divergence au sujet de la date a ete completement oubliee et tous fetent la Sainte le 25 du mois."

Il est evident que l'Higoumene editeur ignore la tradition russe!
Un detail interessant: dans le Typicon de St Sabas l'office de Ste Catherine n'est pas festal, mais quotidien.

13.Posté par Vladimir.G: unification tardive et incomplète le 20/12/2016 18:03
Une unification tardive et incomplète

Merci bien chère Justine pour cette reproche qui permet de proposer une réponse cohérente.

La date de la décollation de la sainte, 24 ou 25 novembre, n'est pas connue avec une précision parfaite (cela n'a rien d'étonnant puisque, plus prés de nous, la capitulation allemande est commémorée le 8 mais 1945 en Occident et le 9 mai en Europe de l'Est...) De ce fait la commémoration avait lieu le 24 ou le 25 selon les différents lieu et en particulier le 24 en Russie et au monastère de Ste Catherine. A une date indéterminée, mais probablement assez tardive, le monastère de Ste Catherine a décidé de passer au 25, comme l'indique Bartholomee de Koutloumousiou, et tous les monastères et Églises dépendants de Constantinople ont rejoint cette date, alors que Russes, Bulgares et Géorgiens gardaient le 24...

Que Russes et Géorgiens se soient ainsi particularisés n'est pas étonnants puisque ils ne faisaient pas partie ni de l'empire Byzantin ni de l'empire Ottoman et ne suivaient donc pas toutes les règles de Constantinople (les Russes s'en distinguaient même sur bien des points jusqu'à la réforme niconienne qui suscita le schisme des Vieux-Croyants au XVIIe siècle). Le cas des Bulgares est en revanche plus curieux puisqu'ils ne se libérèrent de l'autorité de Constantinople qu'en 1872...

14.Posté par Vladimir.G: Erratum le 20/12/2016 23:34
Il convient évidement de lire:

Merci bien chère Justine pour cette RECHERCHE qui permet de proposer une réponse cohérente.

15.Posté par Daniel le 21/12/2016 20:51
Les Serbes et les Roumains célèbrent aussi le 24, je pense. Une question, pourquoi les catholiques célèbrent-ils le 25?

16.Posté par Vladimir G: les traditions acceptent des dates différentes pour les fêtes de certains saint et il en été de même pour Noël et Pâques... le 22/12/2016 09:37
Comme l'explique Justine, les deux dates s’appliquaient au 1er millénaire. Puis Rome et Byzance se sont rangés au 25 alors que Géorgiens et Slaves (incluant les Roumains évangélisés par les Bulgares) gardaient le 24...

Je ne vois pas comment aller plus loin, sauf à trouver des sources plus détaillées que "Certains monastères la fêtaient le 24, d'autres le 25". Cela montre en tous cas que les traditions acceptent des dates différentes pour les fêtes de certains saint et nous savons bien qu'il en été de même pour Noël et Pâques...

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile