Sainte Xénia de Pétersbourg
Xénia Grigorievna était mariée à un brillant colonel de la Garde impériale de Saint Petersbourg.

Elle menait une vie aisée et mondaine au sein de l'aristocratie impériale. Le décès de son époux changea totalement sa vie. Elle décida de simuler la folie pour s'offrir, avec résignation, à l'image du Christ en sa Passion, aux moqueries et aux mauvaises farces des garnements.

Sans gîte, pieds nus, revêtue été comme hiver de haillons bariolés, elle n'acceptait l'aumône que pour la redistribuer aux pauvres. Peu à peu les habitants reconnurent sa sainteté et cherchèrent ses conseils.

Grande fut alors son influence et sa renommée de sainteté. Elle s'endormit dans le Seigneur à l'âge de 71 ans et sa sépulture fut l'objet d'un véritable culte. Le tsar Alexandre III ayant été très gravement atteint lors d'un attentat au 19e siècle attribua sa guérison à sainte Xenia qu'il avait priée.

Elle fut canonisée en 1987 par le patriarcat de Moscou.

SAINTE XENIA (+ 1806)

Dans le cimetière Smolensky de l’île Vassilievski on voit une chapelle.

C’est dans cette chapelle qu’est enterré Xénia, la patronne céleste de Saint-Pétersbourg. Elle a vécu au XV lli siècle. Après la mort de son mari, André Petrov, chanteur de la cathédrale de la cour, la jeune veuve de 26 ans a distribué ses biens pour prendre le sort de ‘bienheureuse”. Elle a mené une vie errante pendant 45 ans, avec une croyance tenace en Dieu et un pouvoir de guérison et de clairvoyance, dont la mémoire populaire a conservé des témoignages. Xénia est morte en 1803.

Dans les années 30 du XIXe siècle on a érigé une petite chapelle en pierre calcaire sur sa tombe, et en 1902 une autre chapelle dans le style néorusse a été construite d’après le projet de l’architecte A.Vseslavine. La nouvelle chapelle s’achève par un toit pyramidal recouvert d’essaules.

Après la révolution, la chapelle est restée fermée pour de longues années. Mais les gens y allaient tout de même, ils priaient pour la santé de leurs proches et pour ceux qui étaient partis au front. L’église a de nouveau été ouverte en 1983.

En 1988, l’année des festivités du millénaire du baptême de la Russie, l’Eglise orthodoxe a officiellement canonisé Xénia la Bienheureuse de Saint-Pétersbourg, elle est déclarée sainte, dont le jour de la fête est le 6 février. Lien

Sainte Xénia de Pétersbourg

Sainte Xénia de Pétersbourg
Tropaire, ton 7

Pour avoir chéri la pauvreté du Christ, /tu goûtes à l'immortelle table à présent;/ ayant dénoncé la folie du monde par ta prétendue folie,/ par l'humilité de la croix tu as reçu la force de Dieu,/ par cela tu reçus le don des miracles secourables/ bienheureuse Xénia prie le Christ Dieu/ pour nous délivrer de tout mal par le repentir,.

Нищету Христову возлюбивши,/ безсмертныя трапезы ныне наслаждаешися,/ безумием мнимым безумие мира обличивши,/ смирением крестным силу Божию восприяла еси,/ сего ради дар чудодейственныя помощи стяжавшая,/ Ксение блаженная, моли Христа Бога// избавитися нам от всякаго зла покаянием.

Kondak, ton 3

En ce jour la ville de saint Pierre se réjouit/ Car une multitude de malheureux obtiennent la consolation,/ espérant en tes prières, / toute bienheureuse Xénia,/tu es la gloire et la fierté de cette ville.

Днесь светло ликует град святаго Петра,/ яко множество скорбящих обретают утешение,/ на твоя молитвы надеющеся,/ Ксение всеблаженная,// ты бо еси граду сему похвала и утверждение.

Traduction VG
Plus de détails ICI
Et Nominis

Rédigé par Vladimir Golovanow le 6 Février 2018 à 07:55 | 6 commentaires | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile