UNE COMMUNAUTÉ ORTHODOXE RUSSE DANS LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO
V. Golovanow

La principauté de Monaco abrite depuis plusieurs années une communauté orthodoxe d’obédience grecque desservie par l’Archiprêtre Michel Seliniotakis qui célèbre dans la Chapelle de la Visitation, place de la Visitation, Monaco Ville, mise a la disposition par l’Église catholique. Mgr Emmanuel, Métropolite de France, est venu y célébrer une Liturgie pontificale le 20 mai dernier

Les Russes devenant de plus en plus nombreux, ils ont décidé de fonder leur propre communauté dans le cadre du diocèse de Chersonèse, qui regroupe les paroisses du patriarcat de Moscou en France, Suisse, Espagne et Portugal.

L’évêque de de Chersonèse Nestor s’est rendu à Monaco à la fin de 2017 et a rencontré, en particulier, Mgr Bernard Barsi, l’ordinaire catholique de Monaco

UNE COMMUNAUTÉ ORTHODOXE RUSSE DANS LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO
"Cet entretien approfondi a été l’occasion de parler du statut des fidèles orthodoxes appartenant au Patriarcat de Moscou. L’évêque Nestor a exposé au cours de cet entretien l’histoire et la situation des croyants orthodoxes russes dans la Principauté.

L’entretien s’est déroulé dans une ambiance de compréhension mutuelle. Un livre illustré édité par le séminaire Sainte Geneviève ainsi qu’un catalogue des œuvres de l’iconographe Léonide Ouspensky ont été offerts à Monseigneur Barsi qui a, de son côté, remis à l’évêque de Chersonèse, un livre consacré à Sainte Dévote, protectrice de Monaco
."

Photo: Le samedi 16 décembre a eu lieu, dans les locaux de l’archevêché, une rencontre entre Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse, et l’archevêque de la Principauté de Monaco Mgr Bernard Barsi et l’archiprêtre Vadim Zakrevsky.

UNE COMMUNAUTÉ ORTHODOXE RUSSE DANS LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO
Une association appelée « L'Église orthodoxe russe de Monaco » (EORM) a été crée, présidée par Alexandre Hagerty, et la communauté orthodoxe est consacrée aux Saints Martyrs Impériaux dont le culte, cent ans après le massacre de la famille Romanov à Ekaterinbourg, est un véritable symbole de la débolchévisation en Russie. Un site dédié est en construction et un lieu de culte a été trouvé dans l’église reformée, mise à disposition de la communauté pour des célébrations hébdomadaires.

C’est la célébration nocturne de Pâques en avril dernier qui y a inauguré les offices orthodoxes, avec la participation de plus de 150 fidèles; la Sainte Liturgie y sera dorénavant célébrée tous les samedi matin par l’archiprêtre Vadim Zakrevskij, prêtre venu d’Ukraine rattaché à la cathédrale de Nice depuis 2017.

UNE COMMUNAUTÉ ORTHODOXE RUSSE DANS LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO
UNE COMMUNAUTÉ QUI GRANDIT

"On aura aussi la possibilité de s’y marier et de faire baptiser ses enfants, ajoute Alexandre Hagerty, et on pourrait ensuite envisager la construction un jour d’une église orthodoxe en Principauté, dans deux ans. Les fidèles tous ensemble pourraient financer un tel édifice pour la communauté orthodoxe de Monaco," continue-t-il plein d’optimisme.

La communauté compte en effet grandir et c’est d’ailleurs à Monaco, au Monte-Carlo Bay, que se tiendra pour la première fois, le 15 juin prochain, le gala en faveur de la Cathédrale russe Saint Nicolas de Nice.

Organisé par les "Amis de la Cathédrale Russe de Nice" (ACRN), ce grand événement annuel de la communauté russe de la Côte d’Azur est placé sous le Haut Patronage de l’Evêque de Chersonèse Nestor, S.A. la Princesse Dorothea Romanoff – Président d’honneur de l’ACRN, S.A.S. le Prince George Yourievsky – Membre d’Honneur de l’ACRN, S.E. Monsieur Alexey Meshkov – Ambassadeur de Russie en France et à Monaco, Madame Ekaterina Semenikhina – Consul Général Honoraire de la Fédération de Russie à Monaco, Monsieur Pierre de Fermor- Président de l’ACRN


UNE COMMUNAUTÉ ORTHODOXE RUSSE DANS LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO
UN ARTICLE CAUSTIQUE

Samuel Lieven, dans "La Croix" parle à propos de cette nouvelle communauté de " vieille compétition entre les Églises orthodoxes russe et grecque" dont "pour des raisons historiques liées à l’immigration," la France serait le terrain privilégié… répétition à l’échelle du petit rocher de Monaco de ce qui se joue dans la sphère orthodoxe en France et à l’international." Ainsi Mgr Emmanuel, qui préside es qualité l’assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF) déclare "On sait bien qu’il y a, derrière cette démarche, une volonté russe d’avoir des lieux de culte visibles dans les endroits les plus prestigieux…"

"Dans cette compétition, Nice, la côte d’Azur et le rocher monégasque représentent une concentration de richesse et d’influence hors pair," continue Samuel Lieven. « On retrouve le problème bien connu depuis le XIXe siècle de la disproportion des moyens entre Moscou et les autres Églises orthodoxes, souligne un connaisseur de l’orthodoxie en France. Quelle que soit la nature de leurs intentions, les Russes créent, de fait, une situation de quasi-monopole : quand leur lieu de culte sera édifié à Monaco, il aura tendance à attirer à lui l’ensemble des orthodoxes. Il n’est pas surprenant que les Grecs le prennent mal. »


Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Juin 2018 à 11:53 | 13 commentaires | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile