Un miracle peu connu de Saint Jean de Kronstadt
Le Général Dzambolat Abatsiev (1857-1939), aide de camp de l'empereur Alexandre III, se trouvait à Livadia (lieu de villégiature estivale des derniers souverains de Russie en Crimée) où se trouvait l'empereur malade qui devait y mourir le 1er novembre 1894.

Le père Jean y avait été appelé au chevet de l'Empereur mourant le 17 octobre pour le faire communier lui donner l'Onction des malades. Il était déjà très connu pour ses guérisons miraculeuses et des gens accouraient de tout l’Empire pour le voir – orthodoxes, mais aussi musulmans et juifs. Des centaines de cas de guérisons furent dénombrés.

Un soir une dame demanda au général Abatsiev de lui obtenir une rencontre avec le père Jean et celui-ci décida d'aller le voir à 5 heures du matin. Malgré l'heure matinale une petite foule se pressait devant la maison du thaumaturge, y compris des Tatars locaux que la police ne laissait pas approcher.

Sur le pas de la porte une femme Tatar pleurait à chaudes larmes et la police ne comprenait pas ce qu'elle voulait. Abatsiev connaissait le tatar, car il était né en Ossétie et l'avait appris, et il demanda à la femme de quoi il s'agissait. Celle-ci lui expliqua qu'elle avait amené son mari malade, qui était couché dans une charrette sur la route, et le supplia de la laisser approcher du "mollah Jean". Abatsiev trouva le père Jean à sa prière du matin, bien qu'il ne fut que5 heures, et lui parla de la Tatar. Le père Jean demanda de la laisser entrer.

Par le truchement d'Abatsiev le père Jean demanda à la Tatar si elle croyait en Dieu et, sur sa réponse affirmative, il lui dit: «Nous allons prier ensemble, tu pries à ta façon, et je vais prier à la mienne." Quand le père Jean termina sa prière, il bénit la Tatar d'un signe de croix puis Abatsiev sortit avec elle et, à leur stupéfaction, ils virent le mari malade venir vers eux parfaitement guéri.
Un miracle peu connu de Saint Jean de Kronstadt

Source: I.K Sourski, "Le père Jean de Kronstadt", Belgrade 1938-1940, en russe. I.K Sourski est le pseudonyme de Jacob V. Iliachevitch, né vers 1870, décédé à Sainte Geneviève des Bois en 1953. Il connut personnellement le père Jean de Kronstadt et fonda en 2009 "l'Association de la mémoire du père Jean de Kronstadt." Ayant émigré après la révolution en Yougoslavie, il y fonda la "Fraternité père Jean de Kronstadt," société de bienfaisance placée sous le patronage de la reine Marie, dont il fut le président, le président d'honneur étant le patriarche de Serbie Varnava

Traduction V. Golovanow

Voir aussi: Miracles de saint Jean de Cronstadt 1829-1908

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Juin 2018 à 10:29 | 34 commentaires | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile