Un miracle peu connu de Saint Jean de Kronstadt
Le Général Dzambolat Abatsiev (1857-1939), aide de camp de l'empereur Alexandre III, se trouvait à Livadia (lieu de villégiature estivale des derniers souverains de Russie en Crimée) où se trouvait l'empereur malade qui devait y mourir le 1er novembre 1894.

Le père Jean y avait été appelé au chevet de l'Empereur mourant le 17 octobre pour le faire communier lui donner l'Onction des malades. Il était déjà très connu pour ses guérisons miraculeuses et des gens accouraient de tout l’Empire pour le voir – orthodoxes, mais aussi musulmans et juifs. Des centaines de cas de guérisons furent dénombrés.

Un soir une dame demanda au général Abatsiev de lui obtenir une rencontre avec le père Jean et celui-ci décida d'aller le voir à 5 heures du matin. Malgré l'heure matinale une petite foule se pressait devant la maison du thaumaturge, y compris des Tatars locaux que la police ne laissait pas approcher.

Sur le pas de la porte une femme Tatar pleurait à chaudes larmes et la police ne comprenait pas ce qu'elle voulait. Abatsiev connaissait le tatar, car il était né en Ossétie et l'avait appris, et il demanda à la femme de quoi il s'agissait. Celle-ci lui expliqua qu'elle avait amené son mari malade, qui était couché dans une charrette sur la route, et le supplia de la laisser approcher du "mollah Jean". Abatsiev trouva le père Jean à sa prière du matin, bien qu'il ne fut que5 heures, et lui parla de la Tatar. Le père Jean demanda de la laisser entrer.

Par le truchement d'Abatsiev le père Jean demanda à la Tatar si elle croyait en Dieu et, sur sa réponse affirmative, il lui dit: «Nous allons prier ensemble, tu pries à ta façon, et je vais prier à la mienne." Quand le père Jean termina sa prière, il bénit la Tatar d'un signe de croix puis Abatsiev sortit avec elle et, à leur stupéfaction, ils virent le mari malade venir vers eux parfaitement guéri.
Un miracle peu connu de Saint Jean de Kronstadt

Source: I.K Sourski, "Le père Jean de Kronstadt", Belgrade 1938-1940, en russe. I.K Sourski est le pseudonyme de Jacob V. Iliachevitch, né vers 1870, décédé à Sainte Geneviève des Bois en 1953. Il connut personnellement le père Jean de Kronstadt et fonda en 2009 "l'Association de la mémoire du père Jean de Kronstadt." Ayant émigré après la révolution en Yougoslavie, il y fonda la "Fraternité père Jean de Kronstadt," société de bienfaisance placée sous le patronage de la reine Marie, dont il fut le président, le président d'honneur étant le patriarche de Serbie Varnava

Traduction V. Golovanow

Voir aussi: Miracles de saint Jean de Cronstadt 1829-1908

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Juin 2018 à 10:29 | 34 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Vladimir.G: QUELLE LEÇON !!! le 07/07/2016 23:06
Ce miracle est particulièrement intéressant à rappeler en ce moment où les relations avec les "hétérodoxes" font polémique au sein même de l'Orthodoxie. On voit que, pour saint Jean, l'essentiel est la foi en Dieu. Une fois cela acquis, il prie avec une hérétique ("tu pries à ta façon, et je vais prier à la mienne,") et obtient la guérison d'un hérétique... QUELLE LEÇON !!!

2.Posté par Tchetnik le 08/07/2016 09:56
Les guérisons de non-Chrétiens par la prière de Chrétiens est largement antérieure à Saint Jean de Kronstadt.

Elle prouve juste que le Chrétien prie pour le salut de l'humanité entière.

3.Posté par Daniel le 08/07/2016 10:29
Beau mélange dans le commentaire de Vladimir. L'islam n'est pas une hérésie mais une religion autre... Prier ensemble, pas vraiment mais ils prient simultanément... Croire en Dieu, mais quel Dieu, celui qui autorise dans son livre saint le viol des captives de guerre et qui dit que le christianisme est un mensonge? Ce n'est pas le mien.

Il est évident que la bonne femme musulmane était une personne simple, de bonne volonté, ayant sans doute une mauvaise connaissance de l''islam.


4.Posté par Vladimir G: "Nous allons prier ensemble, tu pries à ta façon, et je vais prier à la mienne." le 08/07/2016 13:20
"Nous allons prier ensemble, tu pries à ta façon, et je vais prier à la mienne," a dit le saint ...

5.Posté par Tchetnik le 08/07/2016 15:46
Il ne faut pas confondre une marque d'amitié avec un aveu de relativisme.

Il suffit de lire "Ma Vie en Christ" pour comprendre que Saint Jean de Kronstadt n'a jamais été relativiste.

6.Posté par Daniel le 09/07/2016 08:05
On vooit au commentaire de Vladimir comment l'oecuménisme et le syncrétisme sont liés et reposent sur un plus petit dénominateur commun qui permet de fusionner toutes les croyances, religion et philosophies:

- pour les chrétiens, le plus petit dénominateur commun sera la personne du Christ tout en sachant que derrière ce mot, peuvent se cacher différentes compréhension

- avec les noms chrétiens monothéistes, on choisira le dieu unique, en omettant le fait que pour les musulmans et les juifs, les chrétiens trinitaires sont en fait des trithéistes

- avec les croyants d'autres religions, on utilisera la notion de transcendance, ce qui permettra de légaliser les différents dieux païens, dont les chrétiens ont toujours pensé qu'ils étaient soit des idoles sans vie, soit des démons. Cela a déjà été fait par les prières d'Assise

- pour les agnostiques et athées, on se basera sur des principes moraux minimalistes


Bienvenue dans le volapück oecuménico-syncrétistique de l'orthodoxie moderne !

7.Posté par justine le 09/07/2016 16:44
Tous les pretextes sont bons pour les ecumenistes de defendre leurs idees, lesquelles, notons-le, n'ont aucun pouvoir de guerison! Le Saint de Dieu Jean de Kronstadt, ennemi farouche de l'ecumenisme comme tous les Saints, suit les traces de son Maitre Qui guerissait aussi des idololatres qui venaient a Lui avec foi. Avec quelle foi? La foi en les faux-dieux? Certes pas, mais avec la foi en Christ. Et en guerissant ces personnes, le Christ a-t-Il peut-etre accorde a l'idololatrie le statut de "verite"?

Rappelons aussi les innombrables guerisons de musulmans par Saint Arsene de Cappadoce, ce qui ne le rendait pas moins ennemi de la religion mahometane.

Le peche des ecumenistes, c'est qu'ils utilisent le commandement de la compassion comme pretexte pour corrompre la Foi orthodoxe.

8.Posté par Père Joachim le 10/07/2016 10:26
Laissez SAINT ARSENE de Cappadoce en PaiX. Il n'était l'ennemi que du Malin et du PECHE. Il voyait selon sa bio graphie les cœurs de chacun et il guérissait les corps de tous.
Il était bénédiction et ne maudissait pas.
Il a enseigné à sa manière les "trois stades" de la vie en Christ. En mettant le va tout sur l'éducation populaire.
Il a bloqué UNIQUEMENT par sa sainteté l’expansion des idées sectaires des missionnaires, ce qui a évité aux populations de Cappadoce l’existence d'églises autres que celle de la foi orthodoxe (comme chez nos frères arméniens)
Sa mémoire est conservée depuis 1922 par les populations turques restées orphelines par le départ de leur HADJI-EFENDI
Son œuvre de PAIX et d’AMOUR se prolongera dans nos contrés orphelines comme celle de Saint Nectaire d'Egine (et tant d'autres) si nos théologien "de bonne volonté" prêche leur mission SOIGNANTE (merci) et ne viennent, selon les penchants de leur cœur, "enfumer" leur témoignage salutaire.

9.Posté par Tchetnik: amour et paix ne signifient pas complaisance. le 10/07/2016 14:36
Saint Arsène de Cappadoce était PAIX et AMOUR, il était aussi VERITE.

Et - Justine a raison sur ce point - prier pour la guérison des non Chrétiens ne veut pas dire approuver leur foi. De même désapprouver leur foi, comme saint Arsène le faisait clairement, ne veut pas dire ne pas les aimer.

Pour la défense de la mémoire de saint Arsène, à moins de prendre les gens pour ce qu'ils ne sont pas, il vaut mieux ne pas se faire d'illusion. Si quelques Turcs ont effectivement rendu hommage au saint, ils ne sont pas devenus Chrétiens pour autant et cela n'a pas empêché l'immense majorité de leurs compatriotes de génocider des centaines de milliers de Chrétiens.

10.Posté par justine le 10/07/2016 18:28
Post 8: Par sa saintete, certes, mais la saintete n'est pas une attitude, passive et abstraite, mais energie et action, et les principaux combattants des heresies furent precisement les
Saints. Lisons donc dans la biographie de St Arsene ce passage instructif sur son action contre les missionaires heretiques:

"Une fois, ils [les protestants] avaient envoye un instituteur protestant, qui a peine arrive a Farassa, demanda la maison du protestant Koupsis (paye pour faire du proselytisme), afin d'y deposer ses bagages et de demeurer chez lui. Apprenant l'arrivee de l'instituteur, le Pere alla le rencontrer et lui dit: 'Va-t'en vite, sans meme deposer tes bagages, car a Farassa d'autre protestant on n'en veut pas! Celui qu'on a nous suffit , comme nous suffit le seul Turc qui est la depuis des annees!' Apres ces evenements, le Pere dit a l'eglise: 'Quiconque dira bonjour a Koupsis, qu'il le sache: son corps ne se decomposera pas apres sa mort!' C'etait la seule solution pour isoler cette guepe de Koupsis qui n'arretait pas de piquer surtout les jeunes: il versait dans leur ame tendre le poison de son egarement..." (voir le livre de Saint Paissios l'Athonite, "Saint Arsene de Cappadoce", ed. francaise par le Monastere de Souroti, p. 65).

11.Posté par Vladimir G: À NOUS DE COMPRENDRE CETTE LEÇON par delà les "idées sectaires"... le 10/07/2016 19:34
Certains en sont visiblement obsédés, mais je ne voie vraiment pas ce que "l'œcuménisme et le syncrétisme" ont à voir avec ce miracle. LA LEÇON que nous administre St Jean est celle de l'amour chrétien: il applique le deuxième commandement du Christ, "aussi important que le premier", en montrant que l'amour du prochain ne peut dépendre pas de sa religion (c'est la même leçon que donne évidement SAINT ARSENE de Cappadoce et… le pape François quand il sauve des réfugiés sans leur demander leur religion!)

Et le deuxième enseignement que nous laisse St Jean et que Dieu est unique pour tous, quelle que soit la façon dont on le vénère, et qu'il est donc tout à fait bon de "prier ensemble: tu pries à ta façon, et je vais prier à la mienne…" Et c'est bien cette prière commune qui fait des miracles comme le montre cet exemple…

À NOUS DE COMPRENDRE CETTE LEÇON par delà les "idées sectaires" dont parle le Père Joachim. (Merci pour votre commentaire et bénissez-moi mon père!)

12.Posté par justine le 11/07/2016 09:39
Pour etre honnete, Vladimir devrait avouer qu'il a poste ce miracle de St Jean de Kronstadt precisement pour suggerer aux lecteurs que la "priere commune" avec les heretiques est une bonne chose et meme pratiquee par les Saints. Au lieu de cela, faisant l'innocent, il s'etonne maintenant de ce que d'aucuns ont mis le doignt sur sa plaie! Et d'ailleurs le pape, en sauvant des refugies, n'a pas ignore leur religion, mais a choisi, politiquement correcte, des musulmans, et non pas des chretiens....

13.Posté par justine le 11/07/2016 13:11
Peut-etre que si vous etiez mieux au courant de la pensee de Saint Jean de Cronstadt, vous l'accuserez lui aussi d' "idees sectaires". Pour cela, je vous recommande de lire son texte "Au sujet de l'Eglise". Il est accessible en anglais sur le site http://www.fatheralexander.org/booklets/english/johnkr_on_church_ext.htm

On y lit des le debut: "La Sainte Eglise est l'etablissement de Dieu le plus sublime, le plus saint, le plus bon, le plus sage et le plus necessaire sur terre. Elle est «le veritable tabernacle de Dieu», celui que Dieu a dresse et non pas l'homme (Hebr 8,2) - non pas Luther, non pas Calvin, ni Mahomet, ni Bouddha, ni Confucius ni aucune autre personne pecheresse et passionnee de ce genre."

Et un peu plus bas on lit: "L'Eglise est une seule; sa Tete est Une Seule; le troupeau est un seul; le Corps est un seul avec de nombreux membres. Sans sa Tete, le Christ, l'Eglise n'est pas l'Eglise, mais un rassemblement autoproclame. Tels sont les Lutheriens, les Vieux-Croyants, les Pashkovtsy et les adeptes de Tolstoy"

Et le Saint poursuit: "Le Seigneur est eternellement present dans Son Eglise. Des lors, pourquoi un vicar, un pape? Un homme pecheur peut-il prendre la place du Seigneur? Il ne le peut... Vraiment, les Catholiques se sont egares. Fais-leur comprendre, o Seigneur, que ceux qui affirment de telles choses, sont insenses et enserres d'orgueil il comme d'un collier. La chose la plus nocive dans le christianisme, dans cette religion celeste revelee par Dieu, c'est le regime d'un seul homme, du pape en l'occurence, et sa pretendue infaillibilite. C'est precisement dans le dogme de son infaillibilite qu'est la plus grande erreur, car le pape est un homme pecheur, et o quel desastre s'il se prend pour infaillible! Combien d'erreurs enormes, destructrices des ames des hommes, l'eglise catholique, papale n'a-t-elle pas inventees, dans les dogmes, dans les rites, dans les canons, dans les Divins Offices, dans les relations malicieuses des Catholiques avec les Orthodoxes, dans les blasphemes contre l'Eglise Orthodoxe, dans les calomnies contre les Chretiens orthodoxes! De tout cela est coupable le pape soi-disant infaillible avec ses enseignements et ceux des Jesuites, leur esprit de perfidie, de duplicite, et leurs moyens illegitimes de toutes les sortes ad maiorem Dei gloriam (soi-disant pour la gloire majeure de Dieu)." etc.

14.Posté par Tchetnik: amour et paix ne signifient pas complaisance. le 11/07/2016 13:23
Ce que Vladimir ne comprend pas non plus est que défendre la Vérité n'est en rien sectaire, que la Vérité est elle-même sectaire et exigeante et que l'amour Chrétien n'a jamais consisté à approuver tous les enseignements ou tous les actes et n'a jamais empêché de les combattre.

Le "pape" François offre la curieuse qualité d'"aimer" ses "frères" qui sont loin (et qui n'ont pas besoin d'aide) mais de fermer les yeux sur la détresse de ses frères qui sont proches (en cela il n'est pas le seul, les "orthodoxes" qui organisent des convois humanitaires pour la Roumanie pourraient se souvenir qu'il existe des pauvres, SDF et autres au pied de leurs immeubles...).

15.Posté par Vladimir.G: la "prière commune" avec les hérétiques (et représentants des autres religions) est une chose bonne puisque pratiquée par les Saints comme St Jean de Kronstadt. le 12/07/2016 17:17
Oui, bien chère Justine, j'avoue que j'ai posté récit pour montrer aux lecteurs que la "prière commune" avec les hérétiques (et représentants des autres religions) est une chose bonne puisque pratiquée par les Saints comme St Jean de Kronstadt.

Et cela n'a rien à voir ni avec l'œcuménisme (concept qui n'avait pas encore été inventé!) ni avec le syncrétisme (St Jean ne confond pas Orthodoxie et Islam), mais uniquement avec le deuxième commandement du Christ et la reconnaissance que Dieu est unique pour tous et non la propriété exclusive des seuls Chrétiens: (St Jean ne demande ni "crois-tu en TON Dieu" ni "crois-tu en MON Dieu" !)

J'ai suffisamment lu St Jean pour connaitre ses appréciations négatives des Catholiques... Il faut aussi les replacer dans le contexte: elles sont dans la ligne de l'encyclique des Patriarches orientaux et répondent à l'hostilité des Catholiques envers les Orthodoxes ("extirpez le schisme photien" lançait un évêque aux soldats de napoléon III partant combattre en Crimée). Cette attitude a changé du tout au tout après Vatican II, il y a plus d'un demi-siècle, et il serait temps que les Orthodoxes s'en rendent compte!

16.Posté par Tchetnik: Toujours la même confusion volontaire. le 12/07/2016 20:59
C'est toujours la même confusion qui est volontairement entretenue entre le geste de charité et le geste de relativisme, le premier n'engendrant pas le second.

Mais certains tentent de sortir un geste de son contexte pour lui faire dire ce qu'il ne dit pas. la même technique est employée avec saint Nicolas Vélimirovic.

Or les commentaires "élogieux" sur ce miracle de Saint Jean consistaient d'abord à faire croire que le saint reconnaissait à la foi des non-Chrétiens la même force qu'à la foi Chrétienne. Le fait qu'ils fassent ensuite machine arrière en faisant croire qu'ils distinguaient les deux ne trompe pas et n'enlève rien à la teneur des premiers.


Et l'islam n'est pas une "hérésie", mais un mensonge. Saint Jean Damascène a suffisamment développé sur le sujet.

17.Posté par justine le 13/07/2016 19:40
Post 15: "Dieu est unique pour tous". S'il est vrai qu'il n'y a qu' "un seul Dieu, Createur du Ciel et de la Terre, de toutes choses visibles et invisibles", comme nous le confessons au Credo, il n'est pas vrai que tous les hommes croient en Lui. La plupart ont cree leur propre dieu a leur image. Comment pouvez-vous parler de "meme Dieu" quand l'Un enseigne d'aimer et l'autre de tuer?

18.Posté par Daniel le 13/07/2016 20:36
Ce qui est amusant avec les oécuménistes, c'est que lorsqu'ils trouvent une exception, ils veulent en faire une règle alors que les règles elle-mêmes sont claires. Le proverbe dit "c'est l'exception qui confirme la règle" et non "c'est l'exception qui devient la règle".

Sur la notion de Dieu commun à tous, on peut se référer à l'épître 1 de Saint Jean 4:2-3

"Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. "

19.Posté par Vladimir G: St Jean demande "crois-tu en Dieu?" Ni "crois-tu en TON Dieu" ni "crois-tu en MON Dieu" ... le 13/07/2016 23:50
St Jean demande "crois-tu en Dieu?" Ni "crois-tu en TON Dieu" ni "crois-tu en MON Dieu" ...

C'est donc lui qui croit en Un Dieu avec le Musulmane et c'est sur lui que je veux prendre exemple !

"En grandissant dans sa foi, le Chrétien individualise et personnalise sa relation à Dieu dans tout ce que Dieu lui donne concrètement, dans sa vie de tous les jours. Et ce faisant il sort des normes étriquées de la subculture normative, ce qui provoque un phénomène de rejet: "ceux qui parviennent à s’en émanciper sont considérés par la substructure comme des orgueilleux, des libéraux, des modernistes, « des apostats », des destructeurs des statuts de l’Eglise, etc." " comme écrit le père Pierre Meschtcherinov.

20.Posté par Tchetnik: Toujours la même confusion volontaire. le 14/07/2016 10:11
Un mot ne vaut que par la signification qu'on y met.

Ce n'est pas parce que saint Jean a utilisé le même mot qu'il était vu de la même manière et par la musulmane et par lui.

Il suffit d'ouvrir n'importe quelle page de n'importe quel coran pour comprendre que le dieu des musulmans n'est pas le même que le Dieu des Chrétiens.

21.Posté par Tchetnik le 14/07/2016 10:14
@Daniel

Le pire est que cet exemple n'est même pas une exception, mais un exemple sorti de son contexte et déformé.

22.Posté par Vladimir.G: Le saint parle de Dieu avec une musulmane et prie avec elle... Horresco referens! le 14/07/2016 19:01
Il est évident que la leçon de ce miracle de St Jean a bien du mal à passer chez nos zélateurs des "normes étriquées de la subculture normative", comme écrit le père Pierre Meschtcherinov. Le saint parle de Dieu avec une musulmane et prie avec elle... Horresco referens!

Comme le souligne Tchetnik, le cas n'est pas exceptionnel et d'autres saints ont montrés cette voie. Mais à dire vrai, il suivent exactement la voie montrée par le Christ dans Ses rapports avec les Samaritains, ces hérétiques de son époque: contrairement aux zélateurs des normes étriquées de la subculture normative, c'étaient alors les Pharisiens, Il parle avec ces hérétiques, demeure chez eux et va jusqu'à les citer comme exemple: «À ton avis, lequel des trois voyageurs a été le prochain de l'homme attaqué par les bandits ?»...

Que celui qui a des oreilles... (Mt. 11:15)


23.Posté par Tchetnik: confusion volontaire et mensonge. le 14/07/2016 21:22
Il parle avec les Samaritains, mais pas pour approuver leur foi, pour les convertir.

Il parle aussi au pécheurs, mais pour qu'ils se repentent.

Ce sont bien des métèques astrologues de Chaldée qui ont rendu hommage au Christ, mais ils se sont convertis ensuite.

la "subculture" ne consiste pas à défendre les dogmes, enseignements et idéaux qui font la réalité de la foi, mais à idolatrer toute pratique liturgique secondaire, tout usage folklorique superficiel voire toute prétention raciale ou ethnique antichrétiens. Ce qui n'est pas la même chose.

Prier pour les Hommes est leur salut est une chose, mais saint Jean de Kronstadt, comme d'autres avant et après lui, n'ont jamais confondu cette marque d'amitié pour les Hommes avec un relativisme de la Vérité.

La leçon de saint Jean n'est donc pas nouvelle en soi, mais surtout n'a rien à voir avec ce que certains relativistes veulent en faire. Relativistes par ailleurs ultra-intégristes dès qu'il faut défendre tout e qui est effectivement constitutif de vraie subculture...

24.Posté par message de Fanfan le 15/07/2016 17:06
@ 20
« Il suffit d'ouvrir n'importe quelle page de n'importe quel coran pour comprendre que le dieu des musulmans n'est pas le même que le Dieu des Chrétiens. »

En effet on ne peut pas confondre notre Dieu judéo-chrétien qui va jusqu’à nous demander le quasi impossible : « aimez vos ennemis », avec Allah, quand on lit dans le coran les dizaines d’injonctions de tuer tous les « infidèles » c’est à dire les non-musulmans.
Il s’agit d’un bout à l’autre d’une stratégie violente, et rusée (la taqyia), de conquête et d’asservissement qui n’a radicalement rien à voir avec Dieu !

C’est une erreur gravissime que de traduire « Allah » par « Dieu », c’est une sorte de légitimation mensongère aux conséquences innombrables.
Le sang a assez coulé, il est grand temps d’ouvrir les yeux.

25.Posté par Vladimir.G: nos zélateurs des "normes étriquées de la subculture normative"... le 15/07/2016 17:36
Comme le montrent de nombreux saints, et St Jean de façon particulièrement évidente, Dieu est unique et on peut le prier de différentes façons... Cela ne fait pas de St Jean un syncrétiste sauf nos zélateurs des "normes étriquées de la subculture normative"...

26.Posté par Tchetnik: globiboulga relativiste. le 15/07/2016 20:45
Comme l'exemple de saint Jean le montre, prier pour les Hommes et avoir un geste d'amitié pour eux, utiliser des mots parfois similaires ne signifie pas être en communion de foi....sauf pour nos zélateurs du globiboulga relativiste planétarien.

Il ne faut pas faire dire aux saints ce qu'ils n'ont jamais dit.

27.Posté par Marie Genko le 16/07/2016 15:47
Merci aux contributeurs de ce fil.
J'aimerais d'autant plus vous mettre tous d'accord qu'il me semble vous avez au final des convictions très semblables!
Vous êtes tous profondément orthodoxes et vous défendez avec zèle la vraie Foi.
Vous savez combien le Seigneur nous a montré de Son vivant l'étendue de Sa miséricorde.
Cette miséricorde qu'Il a distribuée si généreusement aux Juifs comme aux Romains, comme aux autres peuples présents à Jérusalem.
Je suis intimement convaincue qu'il y a de braves gens au sein de tous les peuples de notre terre.
Nous ne devons jamais oublier que Dieu est le seul juge.
Dieu sonde les âmes les nôtres, celles des chrétiens hérétiques, celles des Musulmans, celles de l'humanité toute entière.

Dieu aime les âmes droites !
Et hélas, trois fois hélas, combien de chrétiens orthodoxes peuvent-ils se vanter d'avoir l'âme droite?

Faisons donc acte d'humilité en nous efforçant de suivre l'exemple de Jésus Christ, Notre Seigneur:
Si nous ne voulons être jugés à notre tour, ne jugeons pas ceux qui sont nés dans des cultures et des religions différentes de la notre.

Essayons de témoigner la Vérité orthodoxe par ce que nous nous efforçons d'accomplir de positif pour autrui.

Au sujet du Pape François, je pense qu'il est un pasteur profondément attaché à l’Évangile et qu'il a délibérément choisi de ramener des Musulmans au Vatican afin de bien montrer aux Musulmans que les chrétiens ne sont pas leurs ennemis !
Je suis convaincue qu'il a eu raison car seul l'exemple et l'amour peuvent convertir.

Pour moi, autant Vladimir, que Daniel, Justine ou Tchetnik ainsi que tous les autres contributeurs de Parlons d'Orthodoxie témoignent avant tout leur attachement à notre Sainte Église.
Et pour cela de tout cœur je voudrais leur dire MERCI

28.Posté par Tchetnik le 16/07/2016 19:20
Les âmes et les actes des gens sont une chose, l'enseignement auquel ils croient une autre.

Qu'il y ait des gens biens partout, nul n'en doute. On peut penser que le Christ est avec eux dans leur personne comme dans leur vie, mais pas nécessairement dans l'enseignement, le dogme, auquel ils croient.

S'Il distribuait Sa miséricorde, c'était pour amener les gens au repentir et à la reconnaissance de la Vérité. Pour cela, il faut bien en effet les aimer au départ et aller vers eux. Mais comme un enseignant aime ses élèves tout en exigeant d'eux un certain travail.

29.Posté par Daniel le 17/07/2016 19:24
Les musulmans ont immigré en masse en Europe, peuvent y vivre normalement, pratiquer leur foi librement, liberté que les chrétiens en terres musulmanes n'ont pas... et il faudrait que le pape invite des musulmans uniquement pour leur montrer que les chrétiens ne sont pas hostiles?

Ce pape, comme beaucoup d'occidentaux, ne comprend rien à la mentalité musulmane...

30.Posté par Marie Genko le 17/07/2016 22:25
Cher Daniel,

Au nom du Ciel ne généralisons pas
J'ai eu l'occasion de rencontrer des Musulmans au sein de l'émigration russe.
J'en ai rencontré d'autres au cours de ma vie professionnelle et dans d'autres occasions.
Ayant moi-même un peu de sang oriental, par mon ascendance géorgienne, j'ai toujours eu le sentiment de parfaitement comprendre les Musulmans qu'il ma été donné de rencontrer.
Bien sur, aucun d'entre eux n'était ni primitif, ni radicalisé. Il s'agissait au contraire de gens raffinés, érudits et charmants.
Mais ce n'est pas l'apanage des gens instruits d'être sympathiques, j'ai aussi rencontré des personnes musulmanes tout à fait simples et qui étaient vraiment des personnes de confiance!

Si vous me dites que les Occidentaux ont fait une grossière erreur en laissant un nombre excessif de Musulmans venir en Europe, alors dans ce cas, oui, je suis entièrement d'accord avec vous.
Mais ce sont bien nos ingérences dans la politique Irakienne, Libyenne et Syrienne qui en sont les causes directes!
Ces malheureux fuient les désordres, créés par nous-mêmes dans leurs pays respectifs!
Mais à présent qu'ils sont sur notre sol, il n'est pas possible de les renvoyer.

La sagesse consisterait à choisir de voter pour des politiciens capables de changer notre politique étrangère et en cela remédier aux causes qui font émigrer les populations d'Afrique et du Moyen Orient.
Nous avons semé beaucoup de haine et il ne faut pas nous étonner des terribles drames dont des Français innocents sont à présent les victimes.
Si vous lisiez parfois les blogs politiques français très à droite, vous comprendriez la sagesse du Pape François.
Sur ces blogs fleurissent l'intolérance, la haine et même un véritable appel à la guerre civile contre les Musulmans français!
Pour moi , l'attitude du Pape François s'efforce justement de désamorcer cette violence qui gronde déjà sur notre sol.
Amicalement Marie

31.Posté par Théophile le 18/07/2016 08:05
@ Marie

Merci pour votre texte. J'abonde dans votre sens.
Il est trop facile (voire simpliste) d'accuser l'Islam de tous nos maux actuels.
Par ailleurs, bien des musulmans deviennent et deviendront chrétiens, car ils ont une piété qui peut les amener vers le Seigneur.

32.Posté par Marie Genko le 18/07/2016 09:58
Cher Théophile,

Merci pour votre message.
Vous avez certainement comme moi entendu qualifier la religion juive par l'Espoir, la religion chrétienne par la Charité et la religion musulmane par la Foi.

C'est assez caricatural puisque le chrétien vit pleinement lui aussi dans la Foi, l'Espoir du pardon de ses fautes et dans l'effort d'imiter ne serrait-ce qu'un peu la Charité du Christ.

Mais parce que nous sommes fragiles et soumis à la tentation, il me semble que nous avons toujours à apprendre les uns des autres, même de ceux qui vivent dans l'hérésie, lorsque leur Foi et leur respect envers Dieu est aussi fort que celui des Musulmans.

Nous ne devons pas entrer dans le jeu de ceux qui attisent les haines contre les Musulmans, car comme vous l'écrivez si justement les conversions des Musulmans au Christ sont plus fréquentes que nous ne le pensons.

33.Posté par message de Fanfan le 19/07/2016 11:02
Il n’y a pas une seule condamantion de personne ou de peuple dans tous ces messages.

Il s’agit juste de critiquer un livre (sans parler des Hadîth) dont le contenu est radicalement contraire à la Constitution française et à l’État de droit. Livre irréformable puisque venu du ciel, livre auquel les musulmans n’ont pas accès facilement est-il besoin de le rappeler, car ils doivent obligatoirement le lire dans un arabe qui n’est accessible qu’à une faible minorité. Dans les médersas des versets triés sur le volet sont lus par le maître aux élèves qui les répètent et les apprennent par coeur.

Comme on le sait les musulmans sont d’autant plus les premières victimes de ce que cette religion recèle de barbarie, que dans 99% des cas ils y sont entrés irréversiblement par le seul fait qu’à sa naissance quelqu’un a chuchoté la chahada à l’oreille du nouveau-né. C’est aussi simpliste que cela.

Mais malheureusement pour eux, ils leur est rigoureusement interdit d’en sortir sous peine de mort. Il faut savoir de quoi l’on parle.

Est-il besoin de rappeler le témoignage de Joseph Fadelle, et d’autres qui y ont laissé leur vie ? « Le prix à payer » (Pocket).

Les bons sentiments sont très honorables et estimables mais ce n’est pas parce que la vérité dérange qu’il faut la laisser sous le boisseau, nos frères musulmans français y ont droit.

34.Posté par Tchetnik le 19/07/2016 13:32
Il ne faut surtout pas généraliser quelques cas de musulmans éduqués à l'européenne ou à la Russe et oublier qu'ils ne représentent pas la réalité de l'immense majorité des musulmans et de l'enseignement islamique.

35.Posté par Théophile le 19/07/2016 16:42
@ Fanfan
La "vérité qui dérange" et à laquelle "nos frères musulmans français ont droit" pour reprendre votre expression, c'est l'Evangile, la Praole de Dieu, et le témoignage de la vie en Christ dans l'Eglise.

Je ne crois pas que ce soient vos dénonciations sur "Parlons d'Orthodoxie" qui aideront les musulmans en quête de Vérité, mais bien la vie en Christ des fidèles chrétiens (à l'inverse, c'est notre éloignement de la vie évangélique qui serait un poison mortel pour le témoignage chrétien).

Si vous mettez l'Evangile sous le boisseau de la lutte pour l'Etat de droit et la Constitution républicaine, alors, c'est un bien piètre témoignage pour que nos frères musulmans puissent avancer sur leur chemin - presque un contre-témoignage - ils ne croient que modérément à l'Etat de droit, et nous pas forcément beaucoup plus. Je vous rappelle que le Christ nous a envoyé comme des moutons au milieu des loups, avec la Parole de Vérité, qui est capable de déplacer des montagne, si nous en avons la foi.

36.Posté par Vladimir G: Il y a parmi nos commentateurs des sortes d'obsédés qui ramènent tout débat à leur seule idées fixe: que viennent faire ici le Coran, le syncrétisme et l'œcuménisme, les réfugiés, etc? le 19/07/2016 23:06
Il y a parmi nos commentateurs des sortes d'obsédés qui ramènent tout débat à leur seule idées fixe: que viennent faire le Coran, le syncrétisme et l'œcuménisme, les réfugiés, etc. dans ce miracle de St Jean? Alors un grand MERCI à ceux qui sont venu nous apporter le témoignage de la véritable charité chrétienne, celle qu'enseigne le Christ et que montre aussi l'exemple de St Jean, qui ne saurait prendre en compte des critères comme la religion ou l'origine socio-culturelle...

St Jean montre aussi, je le répète, que Dieu est unique quelle que soit la façon de le prier et qu'on peut donc le prier ensemble de façons différentes...

Enfin cet exemple nous rappelle aussi que la Russie montre un modèle de coexistante pacifique entre Chrétiens et Musulmans depuis plus de 200 ans (exactement depuis l'édit de tolérance de Catherine II qui instaure en 1788 une Assemblée spirituelle des musulmans (DUM) de Russie).

NB: Bien chère Marie, une petite remarque à propos de votre 30. Les Musulmans sont venus en nombre en France bien avant "nos ingérences dans la politique Irakienne, Libyenne et Syrienne": la mosquée de Paris a été inaugurée en 1926 et, plus prés de nous, quand je travaillais aux Charbonnages de France, j'ai connu ces "sergent recruteurs" qui avaient parcouru les campagnes algériennes durant les "30 Glorieuses" pour faire venir les milliers de travailleurs dont nos mines avaient alors besoin...

37.Posté par Tchetnik: l''''obsession des vessies. le 20/07/2016 08:49
Certains ramènent effectivement le débat à certaines idées fixes relativistes et syncrétiques, et on ne peut que le regretter, surtout quand cela fait dire à certains ce qu'ils ne disent pas et quand cela mène au déni de la réalité.

Il suffit de lire "Ma vie en Christ" pour comprendre qui était Saint Jean et ce qu'il croyait réellement.

Il suffit aussi de lire n'importe quel coran, talmud...pour comprendre qu'une dénomination en apparence similaire ne désigne pas nécessairement la même chose.

Un tout petit voyage dans un pays musulman (Barbès par exemple, ou Marseille) suffit à s'en convaincre concrètement du reste.

La "coexistence pacifique" en Russie s'est faite uniquement parce qu'il y a avait un pouvoir politique fort, détenteur d'une vraie puissance publique et qui affirmait la prédominance du Christianisme, ce après avoir soumis les populations musulmanes par la fortune des armes. Rien à voir avec le "vivreensemble" des loups déguisés en agneaux.

"Coexistence" qui n'a d'ailleurs pas empêché les guerres contre les Turcs; les Perses, guerres qui furent heureusement victorieuses pour les Chrétiens qui vivaient sous le joug "humaniste" et "tolérant" de l'islam...

38.Posté par justine le 20/07/2016 12:51
A Vladimir post 36 et son "Dieu est unique quelle que soit la façon de le prier et qu'on peut donc le prier ensemble de façons différentes". Nous fetons aujourd'hui - selon le nouveau calendrier - la memoire du Saint Prophete Elie, et sa vie, relatee dans les livres de l'AT Rois III, chap. 17-Rois IV chap. 2, donne une excellent reponse a ce slogan ecumeniste que Vladimir nous ressasse.

L'ardent prophete zelote (c'est a dire rempli d'un "zele divin", comme dit l'Ecriture, pour le vrai Dieu) etait en guerre avec les faux prophetes, ceux du "dieu" Baal, et il les invita donc a venir sur le Mont Carmel pour offrir, chacun a son Dieu, le sacrifice a sa facon, afin de voir qui etait dans le vrai. La seule condition qu'Elie posait etait que chacun des deux partis pose l'animal sacrifie sur l'autel sans allumer le feu, puis que chacun invoque son Dieu, eux leur Baal et lui le Dieu vivant. Le Dieu qui acceptera le sacrifice offert en envoyant du feu depuis le ciel revelera par la qu'Il est le vrai Dieu. Les 850 prophetes de Baal vinrent donc tous, erigerent leur autel, y mirent l'animal sacrifie puis se mirent a danser auteur de l'autel en se fustigeant jusqu'au sang, invoquant a grands cris leur "dieu", et ceci pendant des heures, jusqu'au soir. Mais aucun feu ne vint du ciel, et le prophete Elie leur dit: "Criez plus fort, car peut-etre votre dieu s'est-il endormi ou il est occupe ailleurs!" Quand les faux prophetes tomberent enfin a terre epuises, Elie prepara son propre autel, y posa du bois et l'animal sacrifie et fit arroser le tout par trois fois d'une grande quantite d'eau. Puis il invoqua le Seigneur, le Dieu d'Abraham et d'Isaac et de Jacob, et aussitot du feu tomba du ciel et consomma le sacrifice, le bois et l'eau et meme la terre autour.

Voici donc ce que dit la Sainte Ecriture sur ce "Dieu est unique quelle que soit la facon de le prier etc."

39.Posté par Vladimir.G: Donc, pour vous, St Jean est dans l’erreur et constitue un mauvais exemple... le 20/07/2016 14:39
Bien chère Justine (38),

Donc, pour vous, St Jean est dans l’erreur et constitue un mauvais exemple...

C'est quand même ennuyeux pour un aussi grand saint, non?

(NB: "Dieu est unique quelle que soit la façon de le prier et qu'on peut donc le prier ensemble de façons différentes" n'a, évidement, rien à voir avec œcuménisme qui ne s'adresse qu'aux Chrétien avec qui "Un nom nous réuni et nous rapproche - Jésus-Christ," comme disait saint Nicolas d'Ohrid ...)

40.Posté par Tchetnik: le 20/07/2016 15:46
Cici dit, un saint n'a pas forcément eu raison sur tous ses actes terrestres.

Et effectivement saint Jean a pu se fourvoyer dans un ou deux truucs.

Saint Jean n'est pas dans l'erreur, il n'a simplement pas fait ce que Vladimir s'obstine à lui prêter.

Saint Parfait de Cordoue, saint Théodore Uschakov étaient-ils dans l'erreur?

Sainte Marie l'Egyptienne n'a pas eu raison sur tout, de même saint Constantin...un saint est canonisé pour le résultat de sa vie, pas forcément pour tous ces actes.

41.Posté par jujstines le 21/07/2016 11:56
Post 40: Vous vous cachez derriere St Jean de Kronstadt. Mes commentaires ne concernent pas le Saint, mais ce que vous en faites et vos faux arguments.

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile