Une communauté chrétienne en Corée du Nord
Les autorités de la République Démocratique Populaire de Corée ont démasqué une communauté chrétienne clandestine qui se réunissait pour prier dans une maison dans la région de Pyongyang. Les 23 membres de cette communauté ont tous été arrêtés. Trois d’entre eux reconnus comme leaders de la communauté ont été condamné à la peine de mort. La sentence fut mise en application dès l’énoncé du verdict. Les autres chrétiens furent envoyés dans un camp de travail.
L’arrestation et la mise à mort de ces chrétiens ont été confirmées « North Korea Intellectual Solidarity », une organisation regroupant des réfugiés nord-coréens. C’est lors d’un séjour en Chine pour participer à des travaux saisonniers que ces personnes ont embrassé la foi chrétienne.
Le statut des religions est extrêmement difficile dans ce pays. Officiellement plusieurs églises chrétiennes
sont y sont ouvertes : une église orthodoxe, un lieu de culte catholique, deux temples protestants ainsi quatre temples bouddhistes.

Tous se trouvent dans la capitale. Les activités des prêtres et des paroissiens sont soumises à un contrôle très strict. Le seul « culte » autorisé en Corée du Nord et celui de Kim Ir Sen, le grand leader, et celui de son fils, le dirigeant bien aimé , Kim Jongil. On dénombre actuellement en RPDC près de deux cent catholiques, tous très âgés.
SEDMITZA

Rédigé par l'équipe de rédaction le 9 Août 2010 à 19:01 | 3 commentaires | Permalien