Une déclaration du Métropolite Onuphre de Kiev
Le primat de l'Église orthodoxe ukrainienne a fait une déclaration spéciale à propos de l'entrée d'une nouvelle trêve dans le Donbass : Nous appelons chacun à prier pour la fin de la guerre, pour la réconciliation, pour l’établissement de la paix

L'Église orthodoxe d’Ukraine partage et soutient pleinement toutes les initiatives de paix visant à faire cesser l'effusion de sang et à trouver des moyens de résoudre pacifiquement le conflit armé dans le Donbass. Ceci est indiqué dans une déclaration spéciale de Sa Béatitude le métropolite de Kiev et de toute l'Ukraine Onuphre à l'occasion de l'entrée en vigueur d'une nouvelle trêve dans le Donbass, rapporte le site Internet du Département de l'information et de l'éducation de l'UOC.

Voici le texte intégral de la déclaration

«Depuis six jours, l’Ukraine connaît un cessez-le-feu complet et global. Il s’agit d’un pas nouveau et décisif vers le règlement du conflit armé dans l’est de l’Ukraine et l’établissement de la paix tant attendue.


Tout au long de son histoire, depuis l'époque de la Rus de Kiev à nos jours, l'Église orthodoxe ukrainienne a toujours appelé et contribué efficacement à la cause de la paix et de la réconciliation. L'Eglise fait cela parce que tel est le commandement de notre Seigneur Jésus-Christ: "Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu" (Matthieu 5: 9). Et dans les conditions modernes, lorsque notre État ukrainien traverse des temps difficiles, l'Église orthodoxe ukrainienne, partageant la douleur et le chagrin de son troupeau, prie constamment pour que la paix terrestre et la paix de Dieu régnent en Ukraine (Phil.4: 7). Les prières résonnent d'une manière particulière pendant les jours du cessez-le-feu dans le Donbass, qui a commencé à la veille d’un grand jour pour l'Ukraine - le jour du baptême de la Rus.

L'Église orthodoxe d’Ukraine a proclamé à plusieurs reprises être pour une résolution pacifique des conflits, dans de nombreux appels, déclarations et lettres. Depuis le début des hostilités dans l'est de l'Ukraine, le Conseil des évêques, le Saint Synode, le Primat de l'Église, au nom de l'Église orthodoxe ukrainienne, ont lancé des appels aux dirigeants de l'État, à la communauté ukrainienne et mondiale, à toutes les personnes de bonne volonté de tout mettre en œuvre pour mettre fin à l'effusion de sang sur le sol ukrainien et à y établir une vie paisible. Notre Église a appelé et continue d'appeler les deux parties du conflit à se rappeler que nous sommes tous enfants d'un seul Dieu et que le Seigneur nous a créés non pas pour l'inimitié ou le meurtre, mais pour une vie d'amour pour Dieu et les uns pour les autres.

L'Église orthodoxe d’Ukraine exprime le désir d'une paix réelle dans notre État non seulement par des prières et des discours , mais aussi par de véritables actes. Depuis les premiers jours du conflit armé, le clergé et les laïcs de l'UOC ont fourni une assistance à toutes les victimes des hostilités, aux militaires et aux civils, en soutenant les membres des familles des victimes, en répondant aux besoins des personnes déplacées à l'intérieur du pays qui ont quitté leurs foyers et et la zone de confrontation armée. Avec l'aide de l'UOC, des militaires et des volontaires ukrainiens capturés dans les territoires non contrôlés par l'Ukraine ont été libérés. Ces actes et bien d’autres confirment que l’Église orthodoxe ukrainienne fait tout son possible pour ramener la paix sur notre terre.

Malgré les tentatives de certaines forces d'introduire une rhétorique politique dans la vie de l'Église, d'imposer telle ou telle position politique à l'Église, l'Église orthodoxe ukrainienne n'interfère pas dans les processus politiques, car sa mission est différente. Dans le même temps, l'Église orthodoxe ukrainienne partage et soutient pleinement les initiatives pacifiques des autorités ukrainiennes visant à surmonter l'effusion de sang et à trouver des moyens de résoudre pacifiquement la situation dans le Donbass.

Le troupeau de notre Église se situe à la fois dans les territoires contrôlés et non contrôlés de l'Ukraine. Le clergé, les moines et les laïcs qui vivent dans les territoires incontrôlés du Donbass sont également prêts à contribuer au processus de négociation et à aider à restaurer la paix, l'intégrité territoriale et la souveraineté souhaitées et tant attendues de l'Ukraine à l'intérieur de frontières internationalement reconnues.

La voix de l'Église résonne invariablement à tous les niveaux de la société, proclamant que tout conflit dans la vie terrestre a une voie de solution pacifique, et quiconque cherche cette voie la trouvera certainement. Nous demandons au Seigneur d'accorder à tous ceux dont cela dépend, la sagesse de trouver ce chemin et d'avancer avec confiance.
Nous appelons chacun à prier pour la fin de la guerre, pour la réconciliation, pour l’instauration de la paix et de la tranquillité en Ukraine! "

Ligne russe

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Août 2020 à 10:52 | -6 commentaire | Permalien



1.Posté par Guillaume le 05/08/2020 15:44
Un texte d'une grande profondeur. Que Notre Seigneur veille sur sa Béatitude le Métropolite Onuphre et sur tout le troupeau dont il a la charge.

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile