Site officiel du diocèse de Chersonèse Patriarcat de Moscou

Glossaire
A    B    C    D    H    L    M    N    O    P    S    T    V
A
Archimandrite :
A l'origine, inspecteur des monastères dans une métropole ou un diocèse. Aujourd'hui, le titre d'archimandrite est accordé aux supérieurs de monastères particulièrement importants. Dans la tradition grecque, la plupart de moines excloîtrés et exerçant leur ministère dans une cathédrale ou une paroisse sont archimandrites. Dans la tradition russe, ce titre est souvent honorifique.

Archiprêtre :
Dans la tradition orthodoxe, distinction accordée par l'évêque ou le primat à un prêtre marié ou célibataire. En principe, l'archiprêtre est recteur d'une cathédrale, d'une paroisse importante ou doyen d'une circonscription du diocèse.

Autocéphalie :
Propriété d'une Eglise orthodoxe locale qui choisit son propre primat et est canoniquement indépendante des autres Eglises avec lesquelles elle demeure en communion eucharistique et sacramentelle. Le nombre d'Eglises orthodoxes autocéphales s'élève à quinze actuellement.

Autonomie :
Les Eglises autonomes, faisant partie d'une Eglise autocéphale, jouissent d'une autonomie dans l'administration, la mission, la nomination des évêques selon le degré et les modalités définis par le Tomos du primat de l'Eglise locale dont elles relèvent canoniquement.

B
Bienheureux :
Epithète donnée à certains saints, comme Augustin d'Hyppone, Jérôme, Théodoret de Cyr. Contrairement à la tradition latine, l'orthodoxie ne connaît pas de béatification comme étape avant la canonisation.

C
Chrismation :
Sacrement de l'Eglise qui suit le baptême. L'onction avec le saint-chrême (myrrhon) représente la descente de l'Esprit Saint sur le nouveau membre de l'Eglise.

Concile :
Assemblée des évêques d'une Eglise locale. Dans la tradition russe, il en existe deux sortes: les conciles épiscopaux composés exclusivement d'évêques et les conciles locaux qui comprennent, en plus des évêques, des délégués prêtres/diacres et laïcs. Ces conciles locaux élisent notamment le patriarche de Moscou.

D
Docteurs :
Les "Trois Saints Docteurs" sont Basile le Grand (de Césarée), Grégoire le Théologien (de Nazianze) et Jean Chrysostome (de Constantinople).

H
Hégoumène :
Supérieur(e) d'un monastère ou d'un couvent. Dans la tradition orthodoxe russe, le titre d'hégoumène est quelquefois purement honorifique.

Hiéromoine :
Moine-prêtre.

L
Laure :
Statut particulier de plusieurs monastères particulirement importants aussi bien par la taille de la communauté que par le rôle joué dans la vie de l'Eglise.

Liturgie :
Célébration de l'Eglise. L'expression "divine liturgie" désigne dans la tradition orthodoxe la célébration eucharistique, appelée messe en Occident.

M
Ménée :
Livre liturgique qui contient les hymnes pour chaque jour de l'année: les offices des saints et des fêtes fixes. Les Ménées sont au nombre de douze et correspondent aux mois du cycle annuel.

Métropolite :
Evêque d'une métropole (du grec "ville-mère"), ville principale d'une région. Dans l'Eglise russe, le titre de métropolite est devenu honorifique. Dans la tradition hellénique, ce titre est porté par tous les évêques diocésains.

N
Nouveaux martyrs :
C'est ainsi que sont appelés aujourd'hui les martyrs du XXe siècle, victimes des persécutions bolchéviques et soviétiques contre l'Eglise.

O
Octoèque :
Livre liturgique orthodoxe qui contient les chants des huit tons hebdomadaires, pour chaque jour de la semaine. Il est appelé également Paraclitikè.

P
Patriarche :
Dans la tradition orthodoxe orientale, ce titre est porté par le primat de plusieurs Eglises autocéphales.

Protopresbytre :
Le titre le plus élevé donné à de prêtres mariés. Aujourd'hui, dans l'Eglise orthodoxe russe, seul le recteur de la cathédrale de Moscou reçoit cette distinction.

S
Séminaire :
Lieu de formation de membres du clergé. Un séminaire doit être distingué d'une faculté ou d'un institut de théologie.

Synode :
Organe conciliaire d'administration ecclésiale. Dans l'Eglise russe, le Saint-Synode gouverne l'Eglise pendant la période entre les conciles épiscopaux. Dans la tradition grecque, le mot synode est synonyme de concile, mais il existe des synodes permanents auprès de certains primats.

T
Théophanie :
Une des douze fêtes du calendrier oriental - 6 février - qui célèbre le baptême du Seigneur et la manifestation du Père, voix qui retentit des cieux, et de l'Esprit qui descend sur le Fils sous forme de colombe.

Tonsure :
Il existe dans la tradition orientale deux tonsures: celle qui fait partie du rite d'initiation chrétienne et la tonsure monastique. Tout baptisé est tonsuré, après la chrismation, en signe de sa consécration à Dieu. La tonsure monastique est le signe d'engagement dans la "vie de l'ascèse" et le respect des voeux.

V
Vêpres :
Office du soir. Il commence dans la tradition orthodoxe par la lecture ou le chant du psaume 103 et comporte notamment les psaumes "du soir" (140, 141, 129), les stichères et l'hymne du lucernaire, le cantique de Syméon.

Vigiles :
Dans le langage orthodoxe, il désigne la plupart du temps l'office composé des vêpres et des matines, célébré la veille de dimanche et des grandes solennités.

A    B    C    D    H    L    M    N    O    P    S    T    V