Au Japon, ouverture d’une exposition consacrée aux martyrs chrétiens
Durant trois siècles, les chrétiens du Japon ont été persécutés.

Tokyo. Ouverture au Japon d’une exposition consacrée à l’histoire des martyrs qui, malgré les persécutions, ont gardé la foi chrétienne. Les chrétiens au Japon ont, durant trois siècles, enduré les persécutions les plus sauvages contre leur foi, annonce Christian Today.

Le christianisme est apparu au Japon en 1549, mais les persécutions sont apparues presque immédiatement. L’exposition présente des documents d’enquêtes issus de la bibliothèque du Vatican et de ses archives secrètes contenant les aveux de chrétiens ayant vécu au Japon entre le XVIe et le XIXe siècles et ayant été victimes des persécutions, tortures et condamnations les plus diverses.

Les persécutions ont été provoquées par le capitaine d’un navire portugais naufragé sur les côtes du Japon qui voulait plaire aux autorités locales et a prétendu que les missionnaires vivant sur les îles préparaient l’invasion des Européens. C’est à ce moment qu’ont commencé les poursuites.

Au Japon, ouverture d’une exposition consacrée aux martyrs chrétiens
L’épisode le plus marquant se situe en 1597, époque où 26 martyrs chrétiens ont été crucifiés. Les chrétiens ont été soumis à d’autres supplices raffinés : ils étaient brûlés vivants ou pendus dans des latrines. Certains n’ont pu supporter la torture et se sont reniés, mais la très grande majorité est restée fidèle et a péri en martyrs.

Les persécuteurs ont imaginé un moyen tristement célèbre pour reconnaître les chrétiens : ils posaient à terre une icône du Christ ou de la Très Sainte Mère de Dieu et forçaient ceux qu’ils soupçonnaient d’être chrétiens à marcher dessus.

Ceux qui refusaient ou hésitaient étaient considérés coupables.

On sait qu’entre 1614 et 1640 au moins 6.000 chrétiens ont été persécutés pour leur foi au Japon. Dès lors on a considéré pour de nombreuses années que le christianisme avait totalement disparu du Japon, et ce jusqu’en 1865, année où le Japon ouvrit enfin ses frontières au commerce avec les étrangers. Rapidement fut construite la première église catholique et des habitants de la petite cité près de Nagasaki s’y sont rendu et ont confié au prêtre qu’eux-mêmes et leurs ancêtres ont clandestinement gardé leur foi chrétienne durant des siècles. Petit à petit, il est apparu que des milliers de chrétiens ont réussi à survivre et garder leur foi.

Lien et DIAPORAMA Traduction "PO"


Au Japon, ouverture d’une exposition consacrée aux martyrs chrétiens

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Octobre 2015 à 11:32 | 1 commentaire | Permalien



Recherche





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile