Le prêtre martyr Zinovy Sutormine (1864-1920)
Le prêtre-martyr Zinovy Evstafievich Sutormine naquit le 30 octobre 1864 dans une famille paysanne. Diplômé de l'école centrale des aides-médecins d'Omsk, il servit en tant qu'aide-médecin en chef au 3ème département militaire de la troupe cosaque de Sibérie.

A l'âge de 35 ans, Zinovy Evstafievich commença à servir à l'église comme lecteur. Le 21 février 1899, il fut ordonné diacre par le frère de sa femme, l'évêque d'Omsk et de Semipalatinsk Serge (Petrov), pour l'église de la Résurrection de la ville de Semipalatinsk.

Le 11 juillet 1911, le père Zinovy fut ordonné prêtre pour l'église en construction Saint Nicolas le Thaumaturge du village de Verkh-Oulbinsk, situé dans le district de Zmeïnogorod (actuellement, cet endroit se trouve dans la ville d'Oust-Kamenogorsk).

Grâce au travail du père Zinovy, la construction de l'église s'acheva en 1913, et celle-ci fut consacrée le 30 juin 1913 en présence de mille cinq cents fidèles. Après la révolution de 1917, l'église ne fut pas longtemps utilisée comme telle et au début des années 30, elle fut transformée en école. Plus tard, elle abrita un certain nombre d'autres organisations, et en été 2000 les murs de l'église furent démolis.

Les anciens paroissiens de l'église, qui étaient alors encore des enfants, se rappelaient que les gens demandaient souvent au prêtre une aide médicale, qu'il ne refusait jamais à personne, puisqu'il avait reçu l'instruction appropriée. En 1912 mourut l'épouse du père Zinovy. Sa fille aînée était déjà adulte à cette époque, mais il dut élever lui-même ses quatre plus jeunes enfants.

En 1919, le prêtre qui servait dans le village de Gueorguievka (aujourd'hui dans la province du Kazakhstan oriental) adressa une demande à l'évêque du diocèse, dans laquelle il lui demandait de le transférer dans une paroisse plus riche, en raison de sa famille nombreuse. L'évêque proposa au prêtre de trouver lui-même quelqu'un qui accepterait de changer avec lui et de prendre une paroisse pauvre. Le père Zinovy accepta.

A cette époque, ses enfants les plus âgés vivaient déjà de manière indépendante, et il lui restait encore les deux plus jeunes, sa fille Alexandra et son fils Stepan.
Le prêtre martyr Zinovy Sutormine (1864-1920)

En Janvier 1920, le père Zinovy était en visite avec ses jeunes enfants dans le village de Chemonaïkha près d'Oust-Kamenogorsk chez son fils aîné Ivan, qui était marié à une institutrice locale.

Le 23 janvier, Chemonaïkha fut occupé par un détachement de l'armée rouge. La terreur s'installa dans le village. Tous ceux qui, selon les bolcheviks qui s'étaient emparés du village, étaient des ennemis de la révolution, furent immédiatement saisis et condamnés à être fusillés.

Le père Zinovy lui aussi n'échappa pas à ce sort. Le prêtre fut arrêté pour la seule raison qu'il était prêtre. C'est par lui que les bolcheviks décidèrent de commencer leur œuvre sanglante. Ils lui ordonnèrent d'enlever ses bottes, après quoi ils lui tranchèrent la tête avec une hache et l'enterrèrent dans une tombe commune anonyme non loin du village de Chemonaïha.

Le prêtre-martyr Zinovy a été glorifié au nombre des saints nouveaux martyrs et confesseurs de Russie par le Conseil épiscopal de l'Eglise orthodoxe russe du 13 au 16 août 2000.

Lien Traduction Marie et André Donzeau

Cвященномученик Зиновий Евстафьевич Сутормин родился 30 октября 1864 года в крестьянской семье.
Фото: Зиновий Сутормин с детьми и прихожанами своего храмa
Le prêtre martyr Zinovy Sutormine (1864-1920)

Les nouveaux martyrs de la terre russe - 143 Résultats pour votre recherche

L’archiprêtre Andrew Phillips : Saint Nicolas Johnson - Martyr anglais

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Mars 2018 à 08:58 | 0 commentaire | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile