Kiev: Une  "intronisation" sortant de l'ordinaire
Le 3 février 2019 a eu lieu à la cathédrale Sainte Sophie, à Kiev "l'intronisation" du nouveau responsable de l'Eglise d'Ukraine. Il s'agit du métropolite, et non du patriarche, Épiphane (Doumenko).

Le patriarche d'honneur Philarète Denissenko devait assister à la cérémonie mais en dernière minute les médecins le lui ont interdit. Le président du pays Piotr Porochenko était présent.

Le métropolite Épiphane a précisé: "Avant, comme après l'octroi du Tomos, voilà quelques mois que des délégations du Patriarcat œcuménique vont de par le monde pour rencontrer des représentants des Eglises locales. Ces délégations expliquent à leurs interlocuteurs le processus de la mise en place de la nouvelle Eglise autocéphale d'Ukraine. Aucune des Eglises locales n'a jusqu'à présent reconnu l'Eglise d'Ukraine. De nombreux hiérarques sont disposés à assister à l'intronisation. Il existe cependant une procédure bien établie de la reconnaissance d'une autocéphalie et cela fait obstacle à leur venue.

Kiev: Une  "intronisation" sortant de l'ordinaire
Participeront à la cérémonie Mgr Emmanuel, métropolite de France, à la tête de la délégation du patriarcat œcuménique ainsi qu'une délégation de l'Eglise ukrainienne du Canada et des Etats-Unis ( РС) et deux délégués du Mont Athos".

L'archimandrite Ephrème, venu du monastère de Vatopèdi, mont Athos, contraint et forcé par le patriarche Bartholomé et sous menace d'être interdit, a été victime d'un infarctus et hospitalisé d'urgence. Il est connu pour résolument défendre l'Eglise canonique d'Ukraine et Il entretient des liens d'amitiés avec l'Eglise orthodoxe russe.

Le patriarche Batholomé n'assistera pas à la cérémonie.

Source RBC Trad PO

Kiev: Une  "intronisation" sortant de l'ordinaire
Photo: Mgr Emmanuel, l'Eglise ukrainienne du Canada et des Etats-Unis et Piotr Porochenko

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Février 2019 à 11:00 | 26 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Vladimir G: Constantinople tout seul? le 03/02/2019 12:06
D'après les derniers éléments disponibles, aucune Église locale n'a envoyé de délégués à cette intronisation (sauf Constantinople).

À suivre...

2.Posté par justine le 03/02/2019 20:32
Un ancien prédisait que pendant le règne de l'Antichrist, les églises ne seront pas vides, mais les vaisseaux sacrés le seront. Autrement dit, les formes extérieures resteront intactes, mais sans contenu.

3.Posté par Daniel le 03/02/2019 22:38
Il semble que le public a lui-même été peu présent... Désintérêt ?

4.Posté par Daniel le 03/02/2019 22:49
@ Justine

Il faudrait peut-être que vous vous rendiez compte des réalités religieuses en Russie qui sont bien loin de l'orthodoxie traditionnelle que vous prétendez défendre.

Mariages mixtes: pratiqués par l'église de Russie, pas par celle de Géorgie
Reconnaissance des sacrements catholiques: pratiquée par l'église de Russie, pas par celle de Géorgie
Prière commune avec les hérétiques,notamment catholiques: pratiquée par l'église de Russie, pas par celle de Géorgie
Don de reliques de saints orthodoxes au pape de Rome: pratiqué par l'Eglise de Russie qui a donné des reliques de saint Séraphin de Sarov au pape François

Et j'en passe... Sur ces points, il n'y a aucune différence de taille entre Moscou et Constantinople qui semblent engagés dans une lutte pour le pouvoir mais certainement pas pour l'orthodoxie.

5.Posté par père Joachim le 04/02/2019 00:35
L’Église souffrante, comme annoncé à la Très Sainte Mère de Dieu, par le Juste et Saint Siméon est et reste, inatteignable par les glaives qui veulent l'atteindre mortellement.

Le soucis qui semble préoccuper les fidèles d'Ukraine semble en voie de consolation.
Mais il aurait été indécent et irrespectueux pour sa Grande Opposante que l'intronisation se déroule dans l’indifférence et la précipitation sans marquer l'agapé fraternelle pour un Frère aimé frappé d'affliction.

A Kiev nous savons que toute la classe primatiale des ÉGAUX sont soigneusement commémorés.
Il faut espérer que la "missive fraternelle"canonique, leur sera envoyée dès demain?
C'est un préalable , qui fera que ce qui reste une affaire "délicate" mais interne, acquerra sa CATHOLICITÉ.

Déjà le plus soviétique Denisenko qui subsiste, a été placé en résidence surveillée.

Je reste cependant très interpellé du fait que tous ces ÉGAUX pour certain en délicatesse avec leur PRIMUS byzantin s'affichent bien volontiers sous l'Aigle de l'empire romain, en habit d'empereur de Constantinople, tous chaudement flanqués de mitres impériales multitudes.(le carnaval c'est dans 5 semaines)

Manque de créativité, bizarrerie ou incohérence ?

Le seul vrais péché de l’Église Mère, sera de rendre compte de ses motivations qui l'ont conduit à démultiplier sans limite le statut original de la PENTARCHIE.
Benoit XVI avait évoqué la question difficilement recevable et dont beaucoup on fait mine de ne pas entendre.
Cette question reviendra à l'ordre du jour, dans notre pèlerinage vers l'Unité.

6.Posté par Nicodème le 04/02/2019 10:04
@Justine : ben alors , nous y sommes !! pourriez-vous nous donner la référence de cet "ancien" ? On peut se demander si , au fond , et selon ce critère , l'Antéchrist ne régnait pas ici ou là , en différentes époques ...Et ce , depuis la Pentecôte de l'An 30 (ou 30+x) . C'est comme l'Apocalypse , qui ne doit pas être comprise selon un temps historique et linéaire , comme le croient les fondamentalistes (évangélo et ktos tridentins). Je ne dis pas cela pour vous , chère Justine , je tiens à le préciser . Elle a commencé "depuis" ce moment là , et tous ses chapîtres se manifestent en même temps , partout et en tous lieux . C'est en tous cas ce que j'ai compris du livre d'Alexandre Men (de bienheureuse mémoire) sur le sujet .

7.Posté par Отсутствие представителей Православных церквей на интронизации Епифания le 04/02/2019 19:40
В Русской православной церкви считают закономерным отсутствие делегаций поместных Церквей на церемонии вступления в должность главы новой церкви Украины Епифания Думенко, которая прошла в воскресенье в Софийском соборе в центре Киева.

"Итак, на так называемой интронизации так называемого Епифания (на самом деле Сергея Думенко) не было ни одной делегации ни одной поместной Церкви. За исключением Стамбульской, конечно. Что и требовалось доказать. Какая церковь - такое и признание", - написал в своём телеграм-канале глава синодального Отдела по взаимоотношениям Церкви с обществом и СМИ Владимир Легойда.

Он также высказал мнение, почему на церемонии отсутствовал и "почётный духовный наставник" новой церкви, бывший лидер самопровозглашенного Киевского патриархата.

"Понятно, почему Филарет Денисенко не появился сегодня на интронизации своего ставленника Епифания: без патриаршего куколя Филарет не хочет, но на это никогда бы не пошла делегация Константинопольского патриархата. Вот вам и вся причина болезни. Дипломатическая болезнь, как принято говорить", - считает В.Легойда.

15 декабря в Киеве прошел собор, на котором власти Украины при поддержке Константинополя учредили независимую от Московского патриархата церковь, объединившую представителей неканонических церковных структур страны. 6 января Константинопольский патриарх вручил главе новой церкви томос об автокефалии. На сегодня ни одна из поместных Православных церквей, кроме Константинопольской, эту церковь не признала.

8.Posté par justine le 04/02/2019 20:21
A Daniel, post 4: Puis-je savoir à quoi vous vous référez? Veuillez donc avoir la gentillesse d'indiquer, quand vous repondez à quelqu'un, le no du post que vous contestez. Je ne vois en tout cas aucun rapport entre mon post 2 et votre commentaire 4.

9.Posté par Daniel le 04/02/2019 21:18
@ Justine (8)

Mon message 4 est sur le mauvais article. J'ai fait une erreur. Il aurait dû être dans l'articlr consacré à la Géorgie.

10.Posté par Guillaume le 06/02/2019 11:11
Le roi du chocolat a reçu une délégation du Phanar avec l'inénarrable métropolite Emmanuel de France. J...venant recevoir ses trente deniers. Prions pour l'Archimandrite Ephrem et pour son prompt rétablissement.

11.Posté par père Joachim le 07/02/2019 20:43
J'espère que les 30 deniers du roi du chocolat couvrirons les frais de transport du Hiérarque ? Je crois savoir que la bourse des slaves a des cordons bien serrés
"en religion et beaucoup moins en politique".

Faisons mine de retrouver un instant de sérieux dans la salade russe de la "farce ukrainienne".

Si la première cession du synode de la nouvelle métropole comptait en son cercle le très soviétique "papa-triarche"il y avait en très bonne place (la seconde) le "primat pressenti" à l'origine et proprement MASACRE pour avoir voulu exercer sa propre liberté, le Métropolite Siméon de Vinitsa;

Visiblement, on est pas dans l'Ordre " les petites sœurs de l’innocence de Jésus christ" Restons en là sur ce chapitre très difficile... et cet échec très bien orchestré d'en haut.

La veille de l'intronisation, à été installé un Archimandrite Ukrainien de très bonne apparence à la Stavropégie patriarcale de Kiev (cette fois çà on ne parlera pas de "l’œil de Moscou"mais du "regard Ottoman", pour changer un peu)

Pour finir, à propos de la question de la Canonicité du clergé du schismatique "papa-'triarche"
denisenko (bien rigolo, mais qui ne doit pas faire rire du-tout). Quelqu'un pourra me dire en quoi le Clergé des Karlofchaniés, qui se sont auto-consacré, jusqu'à envoyé des pseudos évêques en Russie pour créer des sectes, au cœur même de la Russie souffrante, sont plus canoniques que ceux moins nobles, des contrées d'à côtés ???

Évitons d'être aveugles, la tête de l'autruche ressort de la terre bien plus sale que si elle avait regardé la vérité en face. Voir n'est pas juger ! Classifier les faits encourage la saine Orthopraxie, qui nous fait tant défaut, et nous fait payer cher nos conséquences..

12.Posté par justine le 09/02/2019 13:52
Bartholomé se montre mortellement décidé d'imposer le schisme et avec cela la rupture de la succession apostolique à toute l'Eglise. Il a envoyé une délégation de la nouvelle "église" soi-disant autocéphale ukrainienne, avec à sa tete un éveque schismatique du "Patriarcat de Kiev" sans sacerdoce valable à la Sainte Montagne où celle-ci a déjà concélébré hier au Monastère Pantocrator. Ensuite elle s'est rendue aux dirigeants du "monastère d'Esphigménou" (il s'agit d'une structure artificielle créée il y a quelques années par Bartholomé pour soi-disant remplacer le véritable Monastère d'Esphigménou - en quelque sorte une préfiguration du remplacement de l'Eglise canonique d'Ukraine par une pseudo-église d'obédience fanariote - , dont les 110 moines ont depuis longtemps rompu avec le Phanar en raison de ses déviations dogmatiques et canoniques et qui depuis survivent dans l'isolation, avec les moyens du bord). Sont prévues ensuite des visites, avec sans doute d'autres concélébrations, aux Monastères de Xénophon et Vatopaidi.
On doit malheureusement s'attendre à ce que de telles délégations schismatiques soient envoyées dans d'autres régions de la juridiction de Constantinople, et ainsi le virus sera transmis de partout...
Voir HTTP://ORTHOCHRISTIAN.COM/119222.HTML et
https://www.vimaorthodoxias.gr/agioreitika-nea/istorikes-exelixeis-episkopos-tis-oukranikis-aftokefalias-sto-agio-oros/

A ce sujet, le métropolite Daniel de Vidin du patriarcat de Bulgarie vient de déclarer qu'il est impératif que les Eglises Orthodoxes MAINTENANT proclament clairement la vérité du caractère anticanonique et destructeur des actes de Bartholomé en Ukraine. Car si elles ne le font pas, peu à peu cette fraude risque de s'infiltrer partout sous le déguisement de belles paroles hypocrites, car bien des gens se sont pas à meme de discerner le vrai du faux, le truqué de l'authentique. .Voir https://www.romfea.gr/epikairotita-xronika/26967-bidiniou-daniil-apeileitai-i-enotita-kai-i-katholikotita-tis-ekklisias

13.Posté par justine le 09/02/2019 19:34
Pour alléger un peu le poids de la grande peine à cause de tout ce qui se passe, voici en vidéo un épisode hilarant, mais en meme temps extrement révélateur de cette pseudo-église fanariote, montrant les schismatiques ukrainiens du Pravi Sektor face aux Orthodoxes: glané sur https://orthodoxologie.blogspot.com/ qui donne aussi la traduction du dialogue.
Lien de la video: https://youtu.be/BNpxNEGMfT8

14.Posté par justine le 10/02/2019 16:11
Samedi matin 9 fevrier, les invites de Bartholome a la Sainte Montagne ont voulu faire leur besogne au Monastere de St Panteleimon. Mais ils ont trouve les portes fermees et verrouillees!

Esperons que les autres sur la liste des "sujets a infecter" feront de meme. Voir: https://www.romfea.gr/agioritika-nea/26975-i-moni-agiou-panteleimonos-ekleise-tis-portes-stous-ekprosopous-tis-oukranikis-ekklisias.

Commentant ce qui se passe à la Sainte Montagne, l'Archeveque Amvrosi de Verey, Recteur de l'Académie Théologique de Moscou, a defini les efforts de légitimer le schisme ukrainien et de l'imposer de partout; comme "un nouveau rénovationisme", comparable à celui du début du 20e siècle mis sur pied pour detruire l'Eglise depuis le dedans. Les monastères et clercs qui communient avec les schismatiques, souligna-t-il, se sont de ce fait séparés du Corps de l'Eglise et infectés avec la meme fraude. "Il est bon de se rappeler que pour préserver la pureté de l'Eglise, des saints comme le martyr Ioan Popov, étaient prets à affronter la mort. La pureté et la canonicité de l'Eglise ont un prix elevé", a-t-il ajouté. Voir:
https://spzh.news/en/news/59977-rektor-mda-pantokrator-i-ksenofont-otravleny-lozhyju-fanara et https://spzh.news/en/news/59989-delegaciju-pcu-ne-pustili-v-panteleimonov-monastyry-na-afone

15.Posté par père Joachim le 10/02/2019 20:29
NB. "touche pas à ma montagne": La sainte Montagne ,'est ni l'Etat du Vatican, ni une région monastique qui soutient un dalaïlama quelconque. C'est un lieu extra diocésain qui n'a pas de vocation pastorale.

Le "Jardin de la Vierge" est le dernier "DÉSERT"de la chrétienté. Il rassemble légitimement que de simples croyants qui se considèrent et s'affirment comme le "rebus"de l'humanité. Ils confient volontiers, à leur dire, qu'ils n'avaient que ce lieu d'isolement pour se consacrer à la "metanoïa" par jeune, veille prières.

Jusqu'en nos jours, l'Athos démontre la force de CES principes évangéliques millénaires en offrant à l'Eglise de Grands Saints ascètes dont le témoignage se répands par le bouches à oreilles chez les croyants humbles du monde entier. (c'est son rôle et il serait bon que chacun favorise la préservation de cette mission providentielle qui garderait ainsi sa force "soignante",éducative et d'intercession.

L'Athos autre que d’accueillir des pèlerins qui viennent obtenir des conseils spirituels et vénérer les "témoignages sacrés"de la foi (icônes, reliques et manuscrits uniques anciens), n'a aucun rôle dans la reconnaissance de Paroisses et encore moins d’Églises locales.

On épilogue sur la visite d'un évêque ukrainien à 2/3 communautés. Cette personne a obtenu en fait du Gouvernement de la Sainte Communauté, d'un document officiel d'introduction dans tous les Monastères où il peut se rendre au moins comme n'importe quel visiteur, y compris un Cardinal d'une église étrangère.

Toute opposition est de l'ordre d'un sentiment de "propriétaire" alors que les communautés en place ne sont que les "gestionnaires" d'un patrimoine de l'église universelle.

Ignorer, cette situation profonde ce n'est qu'imposer des carcans "de ce monde" sur un vaisseau qui avance sur des voies "entre Ciel et Terre"selon la formule du regretté Père Théoclytos le Dionysiate.

16.Posté par justine le 11/02/2019 15:10
Post 15: Ignorez-vous donc l'histoire de l'Eglise et du Mont Athos ou encore l'engagement de tous les vrais moines pour le préservation de la Foi Orthodoxe? Et pour cause, car ce sont eux précisément qui VIVENT la vérité de cette Foi et son unique pouvoir de conduire l'homme au salut, et animés du vrai amour du Christ et du prochain, ils ont naturellement été de tout temps l'avant-garde du combat pour la préservation de l'Orthodoxie - contre Arius (St Antoine et les Scétiotes), contre les monophysites (St Sabas le Sanctifié, St Théodose le Cénobiarche, St Cyriaque l'Anachorète et les autres saints moines de Palestine), contre les monothélites (St Maxime le Confesseur), contre les iconoclastes (St Jean Damascène, St Théodore Studite et toute la communauté des moines), contre le barlaamisme et le papisme (St Grégoire Palamas et tous les moines hésychastes), contre le papisme et les fausses unions (les confesseurs athonites, St Nicodème Haghiorite, les moines collyvades) etc. etc. Et de nos jours, les plus éminents des Athonites, tels que Joseph l'Hésychaste et ses disciples, dont l'ancien Ephrem d'Arizona, St Paissios et le vénérable Georges feu higoumène de Grigoriou s'opposèrent et s'opposent à la panhérésie de l'écuménisme. Et apres tout cela vous voudriez interdire aux Athonites de s'opposer aux folies d'un patriarche apostat?

17.Posté par justine le 11/02/2019 17:10
Le "pèlerinage" des schismatiques au Mont Athos continue. Après tout; ils ont recu ordre de Bartholomé de visiter TOUS les monastères. Seulement voilà: après avoir été chaleureusement accueillis à Vatopaidi et Simonos Petra, ils ont trouvé d'autres portes fermées: Zographou et Dochiariou. A Zographou, les moines bulgares, qui ont le sens de l'humour, ont suspendu une pancarte, dans un joli cadre, à l'extérieur de la porte où on pouvait lire, sous une grande croix rouge: "Karantina". Puis l'explication: "Monastir Zograf v karantine, nekavo neprinimajet".

18.Posté par père Joachim le 12/02/2019 02:38
Post 15- Il fallait s'y attendre. "le Jardin de la Mère de Dieu" sous la Présidence du Protos Serbe confirme sa vocation monastique. Il laisse aux Patriarcats de ferrailler entres eux sur les fronts de géopolitiques civiles et de l'opportunité ou non de chercher des prérogatives de 1ere. Seconde, Troisième énième ROME ?

Une délégation athonite s'est bien rendue à Moscou, il y a dix ans. C'était dans l'espoir d’obtenir le restitution de ses Métochies" (podvor) tant espérée, pour être des relais pour les pèlerins et favoriser le rayonnement spirituel et liturgique.
Les traitements des dossiers sont renvoyés aux calendes grecques ... encore des grecs, c'est plus vivable !

19.Posté par Патриарх Варфоломей собирается реорганизовать три архиепископии le 12/02/2019 14:42
Фанар планирует реорганизации и кадровые перестановки в епархиях Константинопольского патриархата на территории США, Великобритании и Австралии.

Патриарх Варфоломей планирует внести серьезные изменения в жизнь, как минимум, трех епархий, сообщает «The National Herald».

По информации источников издания, глава Константинопольской церкви хочет сместить с кафедры 91-летнего архиепископа Американского Димитрия (Тракателлиса). Архиерею уже три раза предлагали уйти на покой по собственному желанию, но он отказался.

В ноябре прошлого года перед архиепископом поставили условие: либо он добровольно покинет кафедру до Пасхи, либо будет назначен главой одной из митрополий в Турции, сохранивших свое название лишь номинально.

Вторая епархия, в которой планируются изменения – Фиатирская архиепископия на территории Великобритании. Ее главе архиепископу Григорию (Теохарусу) также 91 год, и в последнее время епархия столкнулась с рядом проблем. Несколько месяцев назад патриарх Варфоломей инкогнито посетил Англию, чтобы лично изучить ситуацию. Как сообщается, Константинополь намеревается разделить епархию на две части, назначив двух архиепископов или одного архиепископа и одного митрополита. Не исключено, что православных греков Великобритании возглавит архиерей из США.

Также ожидается назначение нового главы Австралийской архиепископии: нынешний архиепископ, 83-летний Стилиан (Харкианакис) болен, о чем патриарх Варфоломей сообщил в начале января членам Синода. Возможно, Австралийская архиепископия также будет разделена на две – Северную и Южную – или даже на три с последующим назначением трех правящих архиереев.

Также, возможны кадровые перестановки в митрополиях на территории Турции.

Как сообщал СПЖ, в декабре 2018 года Архиепископия Православных Русских Церквей в Западной Европе, ранее отказался выполнять решение Фанара о своем роспуске

20.Posté par justine le 12/02/2019 17:52
Le Mont Athos reste très divisé au sujet des évènements en Ukraine: une session hier de la Sainte Communauté ne permit pas de parvenir à une position commune et se termina sans la publication d'un communiqué.

Le 10 février, d'après le site proche du Mont Athos "vima orthodoxias", la Sainte Epistasia de son coté n'a pas officiellement recu la délégation des schismatiques ukrainiens envoyés par le patr. Barholomé. Le protoepistatis Hieromoine Stéphane de Chilandar ne s'est pas présenté, et les quelques autres présents ont refusé de se laisser photographier avec les schismatiques. Il faut savoir que ces derniers sont très avides de se faire photographier avec des Orthodoxes afin de pouvoir ensuite diffuser ces images sur leurs sites pour éveiller une (fausse) impression de reconnaissance. Voir https://www.vimaorthodoxias.gr/arthrografia/to-agio-oros-%CE%84%CE%84-vrazei-%CE%84%CE%84-gia-to-oukraniko/

Jusqu'à present, sur les 20 Monastères, seulement 7 ont manifesté leur soutien aux démarches du Phanar: Xenophon, Pantocrator, Nouvelle Esphigmenou, Iveron, Stavronikita, Koutloumousiou et, contradictoirement, Vatopaidi. Par contre, St Panteleimon, Zografou et Dochiariou ont refusé de recevoir les schismatiques ukrainiens en "pèlerinage" à la Sainte Montagne. Le Monastère de Simonopetra leur a juste permis de vénérer les saintes reliques depuis l'extérieur, mais ne les a pas laissés entrer dans la cour. Les monastères de Philothéou et Dionysiou avaient déjà auparavant annoncé qu'ils refuseraient de les recevoir.
Voir http://orthochristian.com/119252.html

Ces refus s'expliquent évidemment par le fait que la Sainte Montagne est en communion avec l'Eglise Ukraine canonique et aussi par le fait que selon les Saints Canons de l'Eglise Orthodoxe, la familiarité avec des schismatiques est strictement interdite et plus encore la communion avec eux, car comme précise le canon 2 du Saint Concile d'Antioche, confirme par plusieurs Conciles Oecuméniques,
"quiconque communie avec des excommuniés (schismatiques, hérétiques) est lui aussi excommunié".

Pour faire contrepoids à cette réponse athonite négative aux actes arbitraires et illégaux du patriarche Bartholomé en Ukraine, certains moines attachés au Phanar ont fait publier par l'agence "romfea" un texte qui affirme que "la Sainte Montagne est fortement en faveur de la position du Patriarcat en Ukraine", ce que l'on peut facilement identifier comme "fake news". Ils declarent aussi que "nous ne laisserons personne humilier notre patriarche et l'hellénisme". Voir http://orthochristian.com/119308.html

Sur cette dernière page on lit aussi que le "métropolite" Epiphane "aurait l'intention" de venir célébrer la Fete de l'Ypapante au Mont Athos (15 février dans l'Ancien Calendrier). Pas très fin, cette insistance vu le refus de la Sainte Communauté d'envoyer des représentants à son "inthronisation" et toutes les marques récentes que les schismatiques ukrainiens ne sont pas bienvenus au Jardin de la Mère de Dieu. On dirait vraiment que le Phanar fait tout pour provoquer divisions et conflits parmi les Orthodoxes.

21.Posté par justine le 12/02/2019 18:06
Un document audio de l'an 2006 avec l'enregistrement d'une déclaration du feu métropolite Vladimir d'Ukraine montre que ce que le patriarche Bartholomé a fait en Ukraine en 2018-2019, il l'avait en fait préparé en secret depuis fort longtemps, et le métropolite Vladimir eut connaissance de ces intrigues et avait prevu leur aboutissment. Il s'agit d'un fragment d'une homélie du feu métropolite lors d'une réunion avec son clergé en 2006. Il est publié sur le site de la Cathédrale de la Metropole canonique de Kiev.

22.Posté par Silvain le 12/02/2019 19:31
Clairement, le Mont Athos a beau être le nouveau jardin d'Eden spirituel*, le serpent de la Génèse y rampe tout à son aise. Le loup a été lâché dans la bergerie depuis 1991, et on ne commence à voir que maintenant à quel point il a fait des ravages, depuis tout ce temps. Il semble maintenant clair que si la sainte Montagne est divisé, il en sera de même pour chaque Église locale, qui devra passer par un feu purificateur. Et il y aura des dégâts et des divisions au sein de chacune. Les américains sont en train de réussir une partie de leur plan maudit : atomiser l'orthodoxie. Mais avec la grâce de Dieu ils ne pourront entamer le noyau dur, le Seigneur ne laissera pas tomber les siens. Ce noyau sera pourtant partout, mais petit, marginalisé, réduit au silence, tandis que les électrons libres s'en seront allés graviter vers d'autres centres. Il est clair que la fin des temps approche.

*https://orthodoxie.com/jean-claude-larchet-le-role-prophetique-du-mont-athos-dans-le-monde-contemporain/

23.Posté par justine le 12/02/2019 21:28
Le site "vima orthodoxias" proche du Mont Athos, sous le titre "La Sainte Montagne prend ses distances vis-à-vis du Fanar au regard du problème ukrainien", donne quelques détails supplémentaires sur la session d'hier 11 février de la Sainte Communauté à laquelle participent les représentants des 20 monastères. Il en ressort que lors de cette séance régulière, on toucha aussi à la question de l'autocéphalie ukrainienne et les tentatives d'impliquer la Communauté athonite dans cette affaire, ce que celle-ci ne désire pas du tout. Ce qu'elle désire avant tout, "c'est de sauvegarder l'unité entre les monastères et d'envoyer dans chaque direction le message clair qu'elle ne permettra à personne d'instrumentaliser la Sainte Montagne."
D'autre part, le site rapporte que des analystes et observateurs politiques qui se sont entretenus avec ses responsables, font état du déclenchement d'un projet, de la part de certaines puissances étrangères, visant à affaiblir l'influence russe à la Sainte Montagne. Pour parvenir à leur but, ils se servent d'institutions et de personnes qu'ils ne devraient pas toucher. Le problème ukrainien, soulignent ces observateurs, est ici simplement le prétexte et non pas la cause, et ils ajoutent: "On n'en est qu'au début, nous allons vivre des journées qui seront inscrites dans l'Histoire. Pour cela, nous ne devrions pas nous étonner de la présente tentative d'impliquer l'Athos dans l'autocéphalie ukrainienne."

Est-ce un hasard que l'ambassadeur américain en Grèce qui récemment visita l'Athos, vient de rencontrer encore le représentant permanent du gouvernement grec à la Sainte Montagne?

24.Posté par Tchetnik le 12/02/2019 21:42
Le Mont Athos a depuis trop longtemps accepté de bon cœur les subsides "européens" et Onusiens pour restaurer ses monastères. maintenant, ils en paient le prix, le très bas est venu réclamer sa livre de chair, que certains "moines" vont bien volontiers donner. Quitte à vendre son âme au diable, autant que ce soit pour un bon prix.

25.Posté par Silvain le 13/02/2019 13:27
Je me demande bien pourquoi l'Athos s'est ouvert aux quatre vents, permettant à un ambassadeur américain d'y séjourner ? Est-ce que l'Athos est un site touristique ? Je croyais que c'était un lieu de pèlerinage et de ressourcement, en plus d'être un phare spirituel. La sainte Montagne ne devrait-elle pas être réservée aux pèlerins orthodoxes, et éventuellement aux chrétiens baptisés et engagés qui désirent respirer humblement un peu de la spiritualité orthodoxe, avant toutes choses? L'Athos est-il un lieu politisé, un crypto-état du style du Vatican, qu'il lui faille perdre du temps à recevoir des ambassadeurs, américains de plus?

26.Posté par justine le 13/02/2019 14:10
Seulement 24 heures se sont passées depuis la publication du texte mentionné au post 23, et déjà on voit des éclairs lointains des suites qu'il annonce: l'agence grecque "romfea" (qui signifie "glaive") annonce aujourd'hui qu'elle vient de créer un nouveau site en anglais, et ceci avec la "bénédiction" ..... de l'ambassadeur américain en Grèce Geoffrey Pyatt et le soutien du State Department! Il se trouve, tout par hasard, que ce diplomate fut ambassadeur en Ukraine de 2013 a 2016, donc à l'époque du Maidan, et qu'il fut décoré par ses supérieurs pour son "commitment to peace and alleviation of human suffering in eastern Ukraine".
Sur twitter il se déclare ravi de cette nouvelle page de "romfea" qui contribuera, comme il dit, à "défendre la liberté de presse et combattre la désinformation" [sic!]. Ce qui reste à voir, mais dès à présent, vu les augures, semble plutot douteux. D'autant plus que le troisième volet de ce programme de "romfea" en anglais soutenu par le State Department, selon le tweet de l'ambassadeur, est "de mettre en lumière les valeurs que nous partageons avec l'Orthodoxie et le Patriarche Ecuménique." Voir https://www.romfea.gr/epikairotita-xronika/27056-presbis-ipa-tz-paiat-stirizoume-ti-nea-prospatheia-tou-romfeanews

Serons-nous donc privés à l'avenir de cette source d'informations importante que fut l'agence grecque "romfea" où pouvaient se faire entendre aussi des voix dites alternatives aux media mainstream? Car le premier texte du site anglais fut un cas classique de "fake news", reproduisant les déclarations d'un anonyme "moine athonite" parlant soi-disant au nom de la Sainte Communauté et affirmant que cette dernière soutenait "avec force la position du Phanar en Ukraine". Si cette ligne devait désormais etre celle de romfea en grec, on ne peut que s'affliger.

Resteront, du moins pour le moment, si le glaive americano-fanariote ne vient pas les décapiter eux aussi, deux ou trois autres sites d'information orthodoxes grecs dont l'un a publié un correctif à ces fake news: des déclarations de "pères athonites", anonymes eux aussi mais semblant refléter plus fidèlement les évènements au Mont Athos, qui parlent d'empoisonnement de la Sainte Montagne par les Etats-Unis et le Fanar lesquels s'efforcent d'atteler la partie la plus sainte et la plus respectée de l'Orthodoxie à leurs projets politiques. Ils témoignent aussi que la Sainte Epistasie n'a pas accueilli les schismatiques ukrainiens et ne leur a pas établi le document de recommandation nécessaire pour officier, le "systatirion". Les Ukrainiens eux auraient prétendu le contraire. Les Pères athonites en question répondent: "S'ils l'ont recu, qu'ils le montrent !" D'autre part ils disent que la réception des schismatiques là où ils furent recus, était purement formelle.
Voir: https://www.katanixis.gr/2019/02/blog-post_44.html#more

27.Posté par justine le 13/02/2019 14:22
Au post 24: C'est malheureusement vrai. Le problème est que ces monastères vieux de plusieurs siècles exigent de grands travaux de restauration qui dépassent de loin leurs propres moyens. Autrefois, ce furent les empereurs et riches Orthodoxes qui financaient cela, mais aujourd'hui ou sont-ils? Il y a bien des Orthodoxes riches de par le monde. Pourquoi n'ont-ils pas offert leurs richesses pour éviter aux moines de devoir s'adresser à ceux de l'extérieur?

Au post 25: Notez que tous les Athonites ne sont pas d'accord avec ce qui se passe. D'ailleurs les plus vrais sont loin des grands monastères. Ils vivent dans les kellia et les ermitages, batisses parfois des plus frustes qu'ils fabriquent et entretiennent avec les moyens du bord. Il y a des documentaires là-dessus.

28.Posté par justine le 13/02/2019 15:17
L'adresse du nouveau site anglais mentionne plus haut est: www.romfea.news. On constate malheureusement qu'il est complètement anti-russe et pro-schismatiques ukrainiens et pro-fanar. Il s'agit donc essentiellement d'un canal de la propagande américaine-fanariote. Semble avoir été fondé en novembre 2018, puisque c'est de là que datent les plus anciennes nouvelles. Tout cela est dit ici pour mettre en garde ceux qui se laisseraient leurrer par le nom "romfea".

29.Posté par justine le 14/02/2019 23:17
Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a exprimé l'espoir que le Mont Athos qui se trouve aujourd'hui devant le choix entre vérité et canonicité d'une part et les actes illégaux de Constantin- ople de l'autre, va choisir le premier. "Le légalisation du schisme ukrainien par le patriarche Bartholomé", a-t-il dit, "a causé de nouvelles divisions. Une d'elles se produit sous nos yeux au coeur même de la juridiction du patriarcat de Constantinople - à la Sainte Montagne de l'Athos.

"Pendant des siècles, l'Athos a veillé sur la vérité de l'Eglise et son ordre canonique. Et maintenant il se trouve devant le choix de continuer à défendre la vérité des canons ou de se soumettre à la décision illégale du patriarche de Constantinople.

"A la Sainte Montagne", poursuivit-il, "le métropolite Onuphre de Kiev et de toute l'Ukraine est bien connu. Jusqu'à récemment, il le visitait souvent. Une fois, quand j'y vins moi aussi, je le reconnus à peine parmi les moines dans la pénombre de l'église - s'y tenant humblement avec une simple cuculle monastique noire cousue à la manière grecque, sans panaghia. Beaucoup d'autres évêques de l'Eglise Ukrainienne canonique visitent l'Athos régulièrement. Et maintenant, le patriarche Bartholomé a déclaré leur Eglise inexistante.

"Tous nous aimons l'Athos et chacun venait ici avec joie, pendant que c'était possible. Mais nous l'aimons non pas simplement à cause de son antiquité, son architecture, les beaux paysages. Nous l'aimons avant tout parce que l'Athos continue à être une forteresse de la vérité de l`'Eglise pour des millions de fidèles, nous l'aimons pour le combat de la prière que les moines athonites soutiennent ici, pour l'extraordinaire paix spirituelle dont chaque visiteur de la Sainte Montagne fait l'expérience.

"L'atmosphère spirituelle de l'Athos est unique. Elle a été édifiée par les labeurs de nombreuses générations de moines. Et bien des Athonites craignent avec raison qu'elle serait détruite si l'Athos était ouvert aux femmes, comme des politiciens européens l'ont proposé à plusieurs reprises. Mais est-ce que prier et frayer avec des schismatiques ne représente pas un danger plus grand encore pour toute la structure de la vie monastique? Est-ce qu'elle ne va pas transformer l'Athos en sel qui a perdu sa saveur (Mt 5,13) si les eaux troubles du schisme inondent ce lieu sacré?"
http://www.pravoslavie.ru/119259.html




30.Posté par justine le 14/02/2019 23:39
Pendant que la saisie d'églises de l'Eglise ukrainienne canonique se poursuit, souvent par enfoncement ou démontage des portes (voir p.ex. https://www.facebook.com/oleg.tochinsky/videos/2341474786083182/ ), ou par des votes truqués
les autorités ukrainiennes ont arrêté hier à l'aéroport de Kiev l'Archevêque canonique Gédéon de Makarov, Vicar de la métropole de Kiev, lors de son retour après une visite aux Etats-Unis où il avait fait un rapport aux membres du Congres américain sur la persécution de l'Eglise ukrainienne canonique et demandé leur soutien pour la défense de la liberté religieuse. Les fonctionnaires des Services de Sécurité ukrainiens lui ont confisqué son passeport, annulant sa nationalité ukrainienne et l'ont déporté aux Etats-Unis.

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile