Les chrétiens du Pakistan contre l’enseignement obligatoire du Coran dans les écoles
The Christian Post annonce : Les chrétiens du Pakistan s’opposent à la loi contestée, adoptée par le gouvernement, qui rend obligatoire l’enseignement du Coran dans les écoles et les collèges du pays.

Nasir Saeed, directeur du groupe d’avocats chrétiens CLAAS-UK, a déclaré : « Il est regrettable que les droits religieux et fondamentaux des minorités, et notamment des chrétiens nombreux au Pendjab, soient ignorés.

On n’a proposé aux élèves non musulmans du Pendjab aucun programme alternatif. Cela va favoriser dans la société pakistanaise le fanatisme et la haine contre les non musulmans qui sont déjà à un niveau élevé. »

Cette loi adoptée en 2017 par l’Assemblée nationale et le Sénat n’a pas encore été promulguée par le président Mamnoon Hussain.

Les chrétiens du Pakistan contre l’enseignement obligatoire du Coran dans les écoles
Baligur Rehman, ministre de l’enseignement fédéral et de la formation professionnelle déclare avec insistance que la loi ne s’imposera qu’aux élèves musulmans :

« C’est un moyen de développer la bonté, d’œuvrer à l’éradication du chaos et l’indétermination […]

Le but de la loi est de faire comprendre le message divin, d’assurer les réactions de la société, encourager la paix, promouvoir les valeurs humaines supérieures, l’honnêteté, l’intégrité, la formation du caractère, la tolérance, la compréhension du point de vue et des habitudes d’autrui. »

Le patriarche Cyrille a exprimé ses condoléances au premier-ministre du Pakistan

Malgré les affirmations du gouvernement, de nombreux groupes de surveillance des exactions et de défenseurs des droits de l’homme observent qu’au Pakistan les chrétiens et autres minorités religieuses sont soumis à de sévères répressions. Les chrétiens sont souvent la cible tant des lois du pays contre le blasphème que des fmusulmans radicaux qui ont violé ou tué d’innombrables croyants au cours de ces dernières années.

Le Pakistan est le leader mondial pour les incarcérations, les condamnations pour blasphème, apostasie et autres.

Il existe au Pakistan une « culture de l’indulgence » en ce qui concerne le blasphème ou l’apostasie : « il y a des lyncheurs qui s’attaquent à ceux qui sont accusés de blasphème et qui ne sont ni arrêtés, ni poursuivis ni condamnés. »

Le Pakistan est, après l’Indonésie, le deuxième pays musulman dans le monde (96 % de la population). Les chrétiens (1,6 %) sont très minoritaires. La majorité des chrétiens se considèrent comme les descendants de castes d’intouchables, et sont aujourd’hui majoritairement paysans ou ouvriers peu qualifiés. Beaucoup sont analphabètes.

Traduction pour PO lien ROUBLEV



Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Mai 2018 à 04:01 | 1 commentaire | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile