Strasbourg: L’Eglise orthodoxe de Tous les Saints est couronnée de dômes dorés
Le 29 mars, 2017, nous avons franchi une étape importante et symbolique pour la construction de la nouvelle église de Tous les Saints à Strasbourg.

La flèche, le dôme principal et le tambour sont installés sur l'ensemble de la construction. Quelques jours avant, les petits dômes avec les petites croix ont été installés sur les voutes de côtes. La croix principale est prévue d'être installée plus tard en présence de bienfaiteurs, d'agents de la mairie, de membres de la paroisse et d'autres invités d'honneur.

Tous ces éléments dôme et les croix ont été fabriquées en Russie par l'entreprise « Predslava », spécialisée dans la fabrication des structures pour les toits complexes des églises. Dans un état démonté, ils ont été amenés en France sur trois camions. Les représentants des entreprises de construction françaises ont apprécié la qualité de produits manufacturés en Russie, les éléments de construction du futur toit d'église, ainsi que l'originalité des solutions d'ingénieurs russes pour la réalisation de tâches complexes liées à l'installation de la flèche et du toit.

Le dôme central est à 3 mètres dans le diamètre et de 3,85 mètres à la hauteur. Le processus d'assemblage de ce dôme a pris plusieurs semaines et a eu lieu à Eschau, une petite ville près de Strasbourg. La ville d'Eschau détient depuis le VIII-ème siècle les reliques des saintes appelés la Foi, l'Espérance et la Charité et leur mère Sophie, est un centre de pèlerinage, y compris pour les chrétiens orthodoxes. La flèche a été rassemblée directement sur le chantier de construction.

La livraison du dôme central d'Eschau à Strasbourg était un problème logistique difficile, car en raison de sa taille, il est classé en tant que cargaison surdimensionnée. Pour cette raison, il était nécessaire d'avoir un convoi exceptionnelle avec une plate-forme et une escorte policière sur toute la route. Les transporteurs ont dû pré-mesurer la hauteur de chacune des travées sous les ponts, afin d'assurer le passage du dôme à quatre mètres, qui a été monté sur une plate-forme en dessous. Dans un cas « gap » entre le sommet du dôme et la partie inférieure du pont était d'environ de 5 cm ".

Strasbourg: L’Eglise orthodoxe de Tous les Saints est couronnée de dômes dorés
Avant de commencer l'installation, l'hégoumène Philippe (Ryabykh) recteur de la paroisse russe orthodoxe de Tous les Saints, en présence de représentants des entreprises de construction impliquées dans les opérations de montage, a consacrée la flèche, les dômes et les petites croix.

Pour soulever et installer la flèche dont le poids est supérieur à 12 tonnes, une grue à flèche extensible avec une capacité allant jusqu'à 250 tonnes a été amenée sur le chantier. Grâce aux travaux préparatoires menés à la veille de l'installation, la flèche et le dôme ont été installés rapidement et sans complications.

Strasbourg: L’Eglise orthodoxe de Tous les Saints est couronnée de dômes dorés
L'élégance et les formes harmonieuses de la flèche de l'église et du dôme central, qui a été posé sur le terrain, avait l'air énorme et semblait d'être disproportionnée par rapport avec l'église elle-même. Suite à l'installation sur les voûtes de l'église, la proportion de la partie inférieure du bâtiment donnait une vue magnifique sur toute l'ensemble de la construction. On note surtout les rayures d'or qui ornent le périmètre de la flèche de l'église, ce qui lui donne une élégance particulière de solennité.

La construction de l'église de Tous les Saints à Strasbourg se réalise depuis 2013 exclusivement par les dons privés. À l'heure actuelle, environ deux mille personnes de chaque coin du monde, ainsi que plusieurs entreprises russes, ont contribué à la construction. Les fonds pour la production et l'installation de la flèche, des dômes, des croix et du toit de l'église ont été financées par la société russe pétrolière « Transneft », qui demeure le principal bienfaiteur de la construction.


Strasbourg: L’Eglise orthodoxe de Tous les Saints est couronnée de dômes dorés
La paroisse garde un livre qui s'appelle «la Dîme» qui enregistre tous les noms de tous ceux qui ont contribué à la construction de l'église orthodoxe russe sur le sol français. Leur nom sera immortalisé dans la future église. La portée des travaux est si grande que la paroisse avait besoin d'un soutien financier. En plus des coûts pour la construction, la paroisse a besoin des fonds pour l'équipement, la décoration de l'église et la maison paroissiale. La paroisse sera reconnaissante de toute aide.

La construction de l'église russe est très suivie par la presse locale et suscite un grand intérêt parmi les résidents de la ville. Ils sont surtout attirés par une façon non-habituelle à la construction des églises – il s'agit d'un style de la flèche, qui est très caractéristique de l'architecture de la Russie du nord. L'architecte principal du projet est Dmitry Pshennichnikov (Moscou, Russie). Le terrain de l'église a été visité par le maire de la Ville Rolan Reis, les représentants de différentes sociétés françaises de construction et de l'architecture, ainsi que les membres de différentes délégations des organes locales de l'Alsace.

Strasbourg: L’Eglise orthodoxe de Tous les Saints est couronnée de dômes dorés
Strasbourg est une ville souvent nommée comme la «Capitale de l'Europe». Elle est le siège du Conseil de l'Europe et de nombreuses organisations internationales. Les sessions du Parlement Européen siègent également à Strasbourg une fois par mois. L'existence de la construction de cette église n'est pas juste important pour la communauté russophone orthodoxe. Cette œuvre va également être un témoignage de la foi et des traditions orthodoxes au cœur de l'Europe occidentale. Sans doute, l'église et la centre paroissiale vont devenir un centre de rapprochement et une plateforme spirituelle et culturelle entre l'Europe de l'Est et de l'Ouest.

Depuis 2004, la Représentation du Patriarcat de Moscou auprès du Conseil de l'Europe existe à Strasbourg, qui est dirigée par l'hégoumène Philip (Ryabykh), qui demeure en même temps le recteur de l'église russe orthodoxe de Tous les Saints. Depuis 2016, l'hégoumène Philip est également responsable à représenter le Patriarcat de Moscou auprès des institutions européennes à Bruxelles (Belgique).

Nous invitons tous les membres de la paroisse à admirer la nouvelle église. On vous prie, cependant, à bien noter que l'entrée au chantier est interdite pour des raisons de sécurité. Vous pouvez voir l'église, sa flèche et les dômes et faire de belles images de la zone autour de la clôture, sans aller sur le site lui-même. L'église a surtout une vue très magnifique de l'autre côté du canal.

Album photos "Installation des dômes dorés sur l'Elise Orthodoxe à Strasbourg"
..............................
Lire aussi
Le chantier de la nouvelle église de Strasbourg avance....

Installation d'une coupole avec une croix sur la porte principale du complexe religieux de Tous les Saints à Strasbourg



Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Avril 2017 à 19:09 | 0 commentaire | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile