L’Italie et le Patriarcat de Moscou : à quoi font allusion les métaphores ?
De nombreux points communs ont été soulevés entre le primat de l’Église orthodoxe russe et le président de l’Italie.

Durant la rencontre entre le président de l’Italie, Sergio Mattarella et Sa Sainteté le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille, celui-ci a souligné que les relations avec l’Église catholique se construisent sur deux plans. Le premier concerne des questions théologiques et joue un rôle non moins important quant à certaines nuances historiques, renvoyant à la seconde direction prise dans les relations avec l’Église catholique et qui est davantage d’ordre pratique.

Cette direction concerne « la protection des Chrétiens d’Orient » sur leur sol même, et « la mise en œuvre d’une bonne entente entre les peuples pris dans des conflits locaux comme en Ukraine ». Le détail de ces propos est relaté par l’observateur Stanislas Stremidlovsky de REGNUM.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Avril 2017 à 11:55 | 0 commentaire | Permalien

Mgr Pickel, évêque de Saratov: ère nouvelle dans les relations entre catholiques et orthodoxes
par Jacques Berset

Photo: Mgr Clemens Pickel, évêque du diocèse catholique de saint Clément à Saratov

“La rencontre entre le patriarche Cyrille de Moscou et le pape François, le 12 février dernier à l’aéroport international de La Havane, à Cuba, a ouvert une ère nouvelle dans nos relations avec les orthodoxes en Russie”, constate Mgr Clemens Pickel, évêque du diocèse catholique de saint Clément à Saratov, en Russie méridionale.

De passage en Suisse à l’invitation de l’œuvre d’entraide catholique “Aide à l’Eglise en Détresse” (AED), Mgr Pickel a indiqué à cath.ch que cette première rencontre entre le chef de l’Eglise orthodoxe russe et le pape François avait totalement changé l’atmosphère dans son diocèse.

L’Eglise catholique était considérée comme une “secte”

Evêque auxiliaire pour la Russie d’Europe depuis 1998 et évêque du diocèse de saint Clément à Saratov dès février 2002, le jeune prélat est né en 1961 à Colditz, à mi-chemin entre Leipzig et Dresde, au cœur de l’ancienne RDA. C’est dire s’il connaît bien les réalités de l’ancien Bloc communiste. Depuis la chute du Mur de Berlin, en 1989, la vie sur place a bien changé. “Il y a 15 ans, en Russie, on avait atteint le point le plus bas dans les relations entre orthodoxes et catholiques. L’Eglise catholique était alors considérée comme une ‘secte'”.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Avril 2017 à 01:00 | 5 commentaires | Permalien

La première église russe sur l’île de Chypre a ouvert ses portes aux croyants
"C’est la première église russe sur l’île de Chypre. Ce n’est pas un édifice cultuel de l’Église orthodoxe russe, c’est un édifice cultuel de l’Église orthodoxe de Chypre, qui a été construite sur l’initiative du hiérarque diocésain local."

Les solennités de la consécration l’église russe Saint-André-le-premier-appelé et de Tous-les-Saints-de-la-Terre-russe dans la ville d’Episkopi de Chypre se sont déroulées le 26 mars 2017.

La première liturgie dans l’église nouvellement construite, concélébrée par des membres du clergé russe et chypriote, était présidée par le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiales extérieures (site du DREE).

« — C’est la première église russe sur l’île de Chypre. Pas de l’Église orthodoxe russe, mais de l’Église orthodoxe chypriote. Elle a été construite à l’initiative de son métropolite local (de Tamassos », a déclaré le métropolite Hilarion après la consécration. « Les offices y seront célébrés en slavon russe, mais les homélies seront en russe et en grec. Tout orthodoxe peut devenir paroissien de cette église qui deviendra également la maison de la communauté russophone de l’île de Chypre et de la ville d’Episkopi. »
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Mars 2017 à 21:33 | 0 commentaire | Permalien

Le concile des évêques de l’EORHF appelle à évacuer de la Place Rouge la dépouille de Lénine
Environ 10 millions de personnes auraient succombé sous le régime de Lénine à cause des famines et des persécutions. L’auteur Alexandre Soljenitsyne, qui a obtenu le Prix Nobel, a souligné dans son chef-d’œuvre de 1974 intitulé « L’Archipel du Goulag » que la répression massive des citoyens russes et soviétiques avait commencé déjà sous Lénine et ses bolcheviks – et non sous Joseph Staline, le dictateur qui a succédé à Lénine.

En ce premier centenaire de la révolution de 1917 l’Église orthodoxe russe hors-frontières a exprimé le 10 mars le souhait de voir la dépouille de Lénine quitter la Place Rouge.

Le métropolite Hilarion, primat de l’EORHF, a disposé que le texte de cette décision du Synode aie été lu dans l’ensemble des paroisses le dimanche 12 mars dernier. Il y est dit en particulier : « Libérer la Place Rouge du corps de Vladimir Lénine, le pire des persécuteurs et des tyrans du XXe siècle, serait un symbole de la réconciliation du peuple russe avec le Seigneur. Il est également indispensable de mettre bas les monuments qui lui ont été érigés.

Il conviendrait d’agir d’une manière similaire quant aux villes, régions et rues qui restent jusqu’à aujourd’hui privées de leurs noms premiers. /Le métropolite Hilarion /Alféev/ Président du DREE du P.M., vient de faire une déclaration dans le même sens/…
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Mars 2017 à 20:12 | -1 commentaire | Permalien

À Abidjan, dans le quartier d’Angré-Château, se dresse une église méconnue, à la cloche imposante : l’Église orthodoxe grecque. Plus de 1 350 personnes se réclament de cette confession qui fêtera ses 15 ans de présence en Côte d’Ivoire au mois de mai.

L’ambiance est conviviale, ce dimanche 5 février, à l’église orthodoxe d’Angré. Depuis la célébration des matines à 9 heures, les fidèles de la communauté sont réunis. Ils suivront ensuite la divine liturgie puis prendront ensemble le café. Ce sera l’occasion pour eux d’écouter un enseignement biblique.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Février 2017 à 15:18 | 0 commentaire | Permalien

La communauté orthodoxe russe de Venise risque de se retrouver sans église
L’archiprêtre Alexis Yastrebov, recteur de la paroisse des Saintes femmes myrophores à Venise nous a déclaré : « Malheureusement nous ne disposons pas d’un local qui nous soit propre. Le diocèse catholique a en 2003, à notre demande, mis à notre disposition la vieille église de la Décollation de Saint Jean Baptiste.

C’est là que notre paroisse se situe jusqu’à présent. Une congrégation monacale a besoin de ce bâtiment, aussi il nous faudra bientôt quitter les lieux. On nous avait promis il y a longtemps de signer avec nous un bail de location de longue durée portant sur cette église, ou bien une autre. Rien n’a été fait jusqu’à présent.

On trouve dans le centre historique de la ville, faiblement peuplé, un grand nombre de vieilles églises qui restent pratiquement vides ou simplement fermées.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Février 2017 à 13:02 | 0 commentaire | Permalien

Le métropolite Hilarion, responsable du département des relations extérieures du patriarcat de Moscou

EXCLUSIF MAG – Pour le responsable du département des relations extérieures du patriarcat de Moscou, catholiques et orthodoxes doivent se rapprocher pour faire face ensemble aux défis actuels.

Alors que se déroule du 18 au 25 janvier, dans l’Église catholique, une semaine de prière pour l’unité des chrétiens, quel regard portez-vous sur l’état des relations œcuméniques entre Moscou et Rome ?

Nous avons de très bonnes relations, très constructives, et un dialogue constant. Quels que soient les sujets, il existe plusieurs niveaux de discussions. Il y a eu cette rencontre entre le patriarche Cyrille de Moscou et le pape, à Cuba, en février 2016 Je rencontre régulièrement le cardinal Kurt Koch [président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Et il y a d’autres instances où sont abordés tous les sujets qui nous concernent.

L’Église orthodoxe russe s’associe-t-elle à cette semaine pour l’unité ?
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Janvier 2017 à 11:25 | -1 commentaire | Permalien

L'Orthodoxie et les mariages mixtes
Vladimir GOLOVANOW

«Si quelqu’un réprouve le mariage et dédaigne une femme fidèle et pieuse s’unissant à son mari, ou en désapprouve une autre comme ne pouvant entrer dans le Royaume de Dieu, qu’il soit maudit. Si quelqu’un de ceux qui gardent la virginité au nom du Seigneur vient à s’élever contre les personnes mariées, qu’il soit interdit de célébration». Canons 1, 9 et 10 du Concile de Gangre (date inconnue au milieu du IVe siècle)

"Pour le Chrétien, le mariage est bien plus qu’un simple contrat juridique, ou le moyen de perpétuer l’espèce et de satisfaire aux nécessités temporaires de la nature, il est, selon saint Jean Chrysostome, «le sacrement de l’amour», l’union éternelle des époux dans le Christ. Dès l’origine, les chrétiens ont marqué leur mariage de la bénédiction de l’Eglise et de la participation commune à l’Eucharistie, forme antique du sacrement du mariage.

«Ceux qui se marient doivent contracter leur union avec l’accord de l’évêque, afin qu’elle ait lieu dans le Seigneur et qu’ils ne se marient pas par concupiscence» écrivait le saint martyr Ignace le Théophore. Selon Tertullien, le mariage «affermi par l’Eglise, confirmé par le sacrifice [l’Eucharistie] est scellé par la bénédiction et enregistré dans le ciel par les anges». «Il est nécessaire d’appeler les prêtres et par des prières et des bénédictions d’affermir les époux dans leur vie commune afin… qu’ils vivent dans la joie, unis par l’aide de Dieu», disait saint Jean Chrysostome. Saint Ambroise de Milan montrait de même que «le mariage doit être consacré par l’intercession et la bénédiction du prêtre». (cf.1)
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Janvier 2017 à 10:00 | 97 commentaires | Permalien

Le Saint-Siège souligne l’augmentation des actes antichrétiens en Europe
Les attaques barbares contre les monuments chrétiens ont déferlé dans le Land de Nord Rhein-Westphalie.

Des dizaines de statues chrétiennes ont été souillées en Allemagne, surtout celles représentant la Vierge et l'Enfant. Près de 50 statues ont été énuclées. Lien

Des phénomènes qui sont souvent sous-évalués, notamment, selon lui, par les médias.

L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a organisé mercredi 14 décembre une conférence sur la lutte contre l’intolérance et la discrimination, au cours de laquelle le représentant permanent du Saint-Siège auprès de cette organisation a évoqué les actes antichrétiens.

Mgr Janusz Urbanczyk, représentant permanent du Saint-Siège auprès de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), est intervenu au sujet de la lutte contre l’intolérance et la discrimination à l’égard des chrétiens, mercredi 14 décembre, au cours de la conférence qui s’est tenue à Vienne (Autriche) sur la lutte contre l’intolérance et la discrimination.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Décembre 2016 à 12:52 | 0 commentaire | Permalien

Le prince de Galles Charles s’est rendu dans la cathédrale de la Dormition à Londres. Il a assisté à un office d’action de grâces présidé par Monseigneur Elisée, métropolite de Sourozh. Le prince a embrassé la croix et a été béni par le métropolite.

L’héritier du trône a pu admirer les icônes qui ornent la cathédrale et se rendre compte des résultats des récents travaux de restauration. Il a conversé avec les fidèles.

La cathédrale avait été consacrée fin octobre par le patriarche de Moscou Cyrille. Assistaient à cette liturgie de nombreux hôtes d’honneur parmi lesquels le prince Michael de Kent, cousin de Sa Majesté la reine Elisabeth II.
Le prince Charles a assisté à un moleben à la cathédrale orthodoxe de Londres
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Décembre 2016 à 13:22 | 1 commentaire | Permalien

Des habitants de Reykjavik s’opposent au projet de construction d’une église orthodoxe
Le père Timothée Zolotuïsky, recteur de la paroisse Saint-Nicolas (Patriarcat de Moscou) à Reykjavik, a déclaré à RIA-Novosti que la communauté russe d’Islande cherche deux millions et demi d’euros pour la construction d’une église orthodoxe au centre de Reykjavík.

Il y a plusieurs années déjà que la mairie de la capitale islandaise a attribué un terrain pour cette construction.

Lire Des architectes russes ont créé un projet novateur de Centre orthodoxe à Reykjavik

Un million d’euros a été promis à la paroisse par une riche donatrice moscovite, mais pour construire « une église orthodoxe dans la capitale la plus septentrionale du monde » il faut un total de trois millions et demi d’euros (les matériaux et la main d’œuvre sont très chers en Islande).

« Nous comptons sur nos compatriotes entrepreneurs, parce que les Islandais ne vont pas nous aider. Nous avons des contacts avec les régions polaires de Russie l qui collaborent avec le cercle des nations polaires dont l’Islande fait partie. Peut-être qu’un gouverneur d’une de ces régions voudra nous aider, » a déclaré le père Timothée.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Décembre 2016 à 17:30 | 1 commentaire | Permalien

Les ouvriers parlent de manifestations inhabituelles près du Tombeau du Christ
Les restaurateurs qui travaillent actuellement dans le Tombeau du Christ parlent de faits inhabituels se produisant près du Cubiculum.

La première chose qui les a étonnés est la « douce odeur » qu’ils ont sentie en approchant du Tombeau ? Selon l’agence Catholic Culture, cette odeur rappelle un parfum de fleur, dont parlent les textes anciens lorsqu’ils mentionnent la présence de saints, et notamment de la Très sainte Mère de Dieu.

Les ouvriers ont également mentionné que certains appareils électroniques qui ont été placés près du Tombeau ont, pour des raisons encore inexpliquées, se sont détraqués. Une partie s’est révélée hors d’usage. Une cause probable est un puissant rayonnement électromagnétique.

Rappelons que des travaux de restaurations sont actuellement menés dans le Cubiculum. En particulier, on procède au nettoyage la partie de la roche sur laquelle a reposé le corps de Jésus Christ. Le 26 octobre, les restaurateurs ont enlevé la dalle qui depuis 450 ans recouvre le Tombeau de notre Seigneur. Au-dessous ils ont trouvé une autre dalle de marbre portant une croix. Les historiens pensent qu’elle a été posée à l’époque des croisades.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Novembre 2016 à 10:14 | 3 commentaires | Permalien

Le sujet de cet article concerne catholiques comme orthodoxes : la vie monastique étant inhérente à ces deux confessions chrétiennes. Dans la Russie de maintenant où la vie dans le monde est souvent très dure les vocations sont de plus en plus nombreuses, la quantité de monastères est depuis 1990 en croissance exponentielle.

Résultats de notre sondage sur la réaction des parents face à la vocation religieuse de leurs enfants

« La réhabilitation des toxicomanes en Russie grâce à l'Eglise Russe Orthodoxe. Ces jeunes, qui se sentent vides intérieurement, apprennent à se reconstruire en respectant les règles de la vie monastique avec les offices religieux, la prière et le travail obligatoire. La réalité de la situation en Russie revêt l'ampleur d'une catastrophe nationale. Les drogues détruisent maintenant ceux qui n'avaient pas été détruit par l'alcool.
Quelques aspects de la vie monastique en Russie et ailleurs...
Rédigé par l'équipe de rédaction le 13 Novembre 2016 à 18:16 | 2 commentaires | Permalien

Visite à Londres du patriarche Cyrille, 15-18 octobre 2016
Le métropolite Hilarion, Président du DREE du patriarcat de Moscou à propos de ce voyage :

« Il s’agit en premier d’une visite pastorale, le patriarche souhaite rencontrer le clergé et les fidèles de Grande-Bretagne. Sa Sainteté a décidé de répondre à l’invitation du diocèse de Sourozh qui s’apprête à célébrer le 300 e anniversaire de l’orthodoxie russe dans l’archipel britannique. D’importants travaux de réfection viennent d’être effectués à la cathédrale de la Dormition et de Tous les Saints. La cathédrale de Londres est comme refaite à neuf et prête à être à nouveau consacrée. Le patriarche se rendra également dans la paroisse londonienne de l’EORHF.

Sa Sainteté Cyrille sera reçu en audience par Sa Majesté Elisabeth II. Une rencontre est prévue avec l’archevêque Justin Welby qui est à la tête de l’Eglise anglicane.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Octobre 2016 à 10:17 | 7 commentaires | Permalien

Le confesseur du patriarche Cyrille a traité Staline de bandit et fossoyeur d’âmes russe
Dans une interview accordée au journal "Arguments et faits" publiée ce jeudi 13 octobre, le moine de la stricte observance Élie (dans le monde Alexeï Nozdrine), confesseur particulier du patriarche Cyrille, a déclaré que la Seconde Guerre mondiale a été le prix de la destruction des églises et a traité Staline de bandit et d’assassin sans qui le nombre de victimes de cette guerre aurait pu être bien moins important.

« Qui était-il ? Le bandit Koba (un des surnoms du jeune Djougachvili, — N.D.T.) qui a dévalisé des convoyeurs de fonds. Pour quoi a-t-il été condamné ? Pour vol armé, pour méfait. En un mot, c’est un bandit. Pouvait-il jouer un rôle positif dans la guerre ? S’il a fait quelque chose, oui, des ordres du jour insensés », telles sont les déclarations du prêtre pour caractériser le rôle de Staline dans l’histoire de la Russie.

En réponse au slogan en vogue « Staline a gagné la Seconde Guerre mondiale », le père Élie a rappelé le nombre gigantesque de victimes, qui aurait pu être évité, si l’on avait l’offensive d’une manière autre que celle utilisée par le généralissime : « Il y a des mémoires d’Allemands qui perdaient la raison en tirant sur nos troupes pour les repousser.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Octobre 2016 à 16:33 | 0 commentaire | Permalien

Le dialogue en théologique entre catholiques et orthodoxes se poursuit, avec un projet de document sur la synodalité et la primauté, au service de l’unité.

La XIVe session plénière de la Commission mixte internationale pour le dialogue théologique entre l’Église catholique et l’Église orthodoxe se déroule en effet du 15 au 22 septembre à Chieti, en Italie, indique un communiqué du Saint-Siège.

Le métropolite Hilarion, président du DREE du patriarcat de Moscou, dirigera la délégation de l'Eglise orthodoxe russe à Chieti. Y doivent être débattues des questions liées à l'appréhension commune de la conciliarité ainsi que relatives à l'église greco-catholique.

Le travail de la Commission sera présidé par le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, et par l’archevêque Job (Getcha) de Telmessos, du Patriarcat œcuménique. La rencontre est organisée par l’Archidiocèse de Chieti-Vasto et la Conférence épiscopale italienne.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Septembre 2016 à 14:40 | 16 commentaires | Permalien

Benjamin Quénelle, à Moscou, le 06/09/2016

Dix étudiants européens issus de diverses universités pontificales ont achevé dimanche un voyage d’études d’une semaine à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Avec pour ambition de mieux connaître la communauté orthodoxe.

« Le problème, c’est qu’on ne se connaît pas… » Le P. Hyacinthe Destivelle, prêtre dominicain et membre du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens au Vatican, sait qu’entre catholiques et orthodoxes la route de la bonne entente sera encore longue.

L’homme connaît bien le sujet : il a œuvré dans les coulisses du sommet entre le patriarche Kirill de Moscou et le pape François à Cuba, le 12 février, première rencontre historique entre les deux principaux dirigeants des chrétiens d’Orient et d’Occident, séparés depuis le schisme de 1054.

« La rencontre de Cuba a fait tomber un tabou et a servi d’accélérateur. Le pape et le patriarche ont donné l’exemple. Il s’agit désormais d’entrer dans le concret », s’enthousiasme le P. Destivelle. Son ambition : loin des différends religieux et des tensions géopolitiques au sommet, favoriser les rencontres entre membres des deux clergés – catholique et russe orthodoxe – pour une meilleure connaissance mutuelle.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Septembre 2016 à 10:01 | 3 commentaires | Permalien

La Corée du Nord et le Chine intensifient la persécution des chrétiens
« Nous n'avons nulle part où nous plaindre »

La Corée du Nord a intensifié la persécution des chrétiens ; les fonctionnaires confisquent les objets qui comportent des images en forme de croix...

Ces derniers mois, la pression sur les chrétiens s'est intensifiée en Corée du Nord.

Les fonctionnaires confisquent les objets qui ont la forme de croix aux postes de douane et dans les magasins, écrit Православие.ru, en se référant au site Sib-catholic.ru.

« Lorsque les douaniers confisquent ces objets en déclarant qu'ils sont semblables à des croix, nous n'avons nulle-part où nous plaindre. Les breloques ou les boucles d'oreilles ressemblant à une croix sont également saisies », raconte un commerçant de la province de Hamgyong.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Août 2016 à 15:45 | 1 commentaire | Permalien

La chapelle russe au col de Vršič en Slovénie
La chapelle russe Saint-Vladimir du col de Vršič, dans les Alpes Juliennes (Slovénie), fut construite en 1916 à la mémoire des soldats russes morts pendant la Première guerre mondiale.

Pourquoi un mémorial aux soldats russes ici?

Situées à cheval sur la Slovénie, l'Italie et l'Autriche, les Alpes Juliennes appartenaient à l'empire austro-hongrois avant la première guerre et constituaient un obstacle difficile à franchir.

Aussi l’armée autrichienne avait-elle décidé de construire une route stratégique traversant la montagne par le col de Vršič. Quand la guerre éclata, l'armée eut recours aux nombreux soldats russes faits prisonniers lors des malheureuses offensives de 1914-15 pour intensifier les travaux à partir de l'automne 1915. Une avalanche meurtrière s'abattit le 12 mars 1916, ensevelissant de nombreux prisonniers et gardiens (on parle de 170 à 300 Russes et 10 à 80 soldats autrichiens tués) et, durant les deux années d’existence du camp de travail (1915-17), de nombreux soldats russes moururent encore de maladie et d'épuisement
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Août 2016 à 13:08 | 1 commentaire | Permalien

Lettre de l’évêque Irénée de Batchka, à propos du Concile de Crête: "Pourquoi je n'ai pas signé le texte du Concile réuni en Crête"
Chers Amis,

J'aimerais partager avec vous un texte trouvé sur le site d'actualité ecclésiastique grec, www.romphea.gr. en PDF

C'est une lettre écrite par l’évêque Irénée de Batchka, membre du Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe, au sujet du texte publié par le Concile: "à propos des relations de l'Eglise Orthodoxe avec le reste du monde chrétien".

On sait en effet le rôle décisif joué par l'Eglise de Serbie dans les péripéties liées à ce Concile.

Avec cette lettre, j'ai enfin reçu l'information que j'attendais depuis longtemps sur son déroulement, tenu pour ainsi dire secret.

Après la lecture de la lettre de Mgr Irénée, on comprendra mieux pourquoi en effet tout a été fait pour tenir le peuple orthodoxe ignorant de ce qui s'y est réellement passé. J'ignore pourquoi cette lettre n'a pas été publiée en serbe mais seulement en grec.

texte_grec_de_la_lettre_de_l__eveque_irenee_de_batchka.pdf Texte grec de la lettre de l'évêque Irénée de Batchka.pdf  (115.38 Ko)

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Août 2016 à 13:16 | 22 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 30


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile