Le 10 octobre 2014, le métropolite Hilarion de Volokolamsk a reçu au Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou le pasteur Olav Fykse Tveit, docteur, secrétaire général du Conseil œcuménique des églises.
L’entretien a porté sur les relations interchrétiennes, ainsi que sur la situation internationale actuelle. La situation en Ukraine a été le principal sujet de conversation. Le métropolite Hilarion et O. F. Tveit ont évoqué avec tristesse les nombreuses victimes du conflit à l’est du pays, la situation humanitaire tendue dans la région. La nécessité d’une plus grande collaboration des églises chrétiennes au nom de la résolution de la situation de crise en Ukraine a été soulignée.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Octobre 2014 à 20:33 | 3 commentaires | Permalien

Le Pape en Terre Sainte et l’Église orthodoxe russe:  rencontre prévue et  arrêt imprévu
La rencontre prévue le 25 mai entre le pape François et le patriarche œcuménique Bartholomée suscite l’enthousiasme chez les différentes communautés chrétiennes, l’Église orthodoxe russe ne compte pas rejoindre le mouvement.

Se proclamant apolitique, François froisse de nombreuses susceptibilités

Le premier avec le roi de Jordanie: le Pape a décliné son invitation à dîner, samedi soir. Le second avec les chrétiens de Galilée, à Nazareth en particulier: ils ne digèrent pas le fait que François ait exclu de visiter la ville où Jésus passa l'essentiel de sa vie. Le troisième avec Israël, à qui le Pape accorde le même temps, un peu plus de 24 heures, qu'aux Palestiniens. Le quatrième , avec les orthodoxes russes: ils n'apprécient pas - et boycottent - la rencontre du Pape avec le patriarche orthodoxe de Constantinople, dimanche soir près du calvaire et du tombeau du Christ.

Avec l'Église orthodoxe, rien ne se fera de sérieux dans un rapprochement avec les catholiques sans que l'Église russe, donc le Patriarcat de Moscou, n'y soit associée. Le mécontentement actuel des orthodoxes russes, s'il prend le prétexte de ce voyage, est nourri par l'Ukraine. Ces orthodoxes accusent Rome de soutenir l'Église gréco-catholique, dite uniate, qui milite pour la totale indépendance face à la Russie. La distance Moscou-Rome se creuse donc....Suite Le Figaro
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Mai 2014 à 15:50 | 40 commentaires | Permalien

Vous pouvez trouver, sur cette page, un article sur le centenaire de l'église russe Saint-Nicolas à Nice.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Décembre 2012 à 23:17 | 0 commentaire | Permalien

Un  projet grandiose de l’Eglise et du gouvernement
Traduction pour "PO" Laurence Guillon

Le trésorier de l’Eglise Orthodoxe russe Monseigneur Tikhon nous parle de la construction de 200 églises. La construction qui débute de 200 églises à Moscou est le plus important projet commun à l’Eglise et au gouvernement depuis le moment de leur séparation. Un chantier immense est en projet depuis la coordination des démarches jusqu’au pilotage des travaux et la collecte des fonds. Le Patriarche Cyrille a nommé coordinateur du projet l’évêque de Podolsk Tikhon , responsable de la gestion financière du Patriarcat de Moscou

– Votre Eminence, vous avez présidé le conseil d'administration du Fonds du soutien de la construction des sanctuaires de Moscou. Le conseil de tutelle de cette organisation est présidé par le maire et le patriarche, au sein duquel figurent des ministres fédéraux et d’autres hauts fonctionnaires. C’est vraiment un organisme de haut niveau ?

Mgr Tikhon – En effet, il nous faut tenir compte du principe de la laïcité de l'État, ainsi que du fait que, d'après les études sociologiques, jusqu'à 90 % des Russes se considèrent comme orthodoxes. Il nous faut trouver des solutions à la question difficile de l’attribution des terrains. L’idée du patriarche compense l’impossibilité de restituer à l’Eglise les terrains qui étaient les siens au centre de Moscou par la possibilité, envisagée par les pouvoirs laïcs, de lui attribuer des terrains dans les cités dortoirs de la périphérie.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 23 Août 2011 à 12:18 | 1 commentaire | Permalien

Le patriarche raconte son enfance, traite des relations entre l'Eglise et l'Etat et de nombreux autres sujets
Rédigé par l'équipe de rédaction le 16 Janvier 2011 à 16:17 | 0 commentaire | Permalien

Le projet de loi porte sur la la restitution de 6.584 sites religieux, dont 6.402 sites concernant l'Eglise orthodoxe. Les autres sites appartenaient à d'autres communautés religieuses, notamment musulmanes et bouddhistes.
MOSCOU — Des conservateurs de musées russes ont réclamé jeudi de nouveaux amendements à un projet de loi controversé, approuvé mercredi le 22septembre en première lecture au Parlement, qui vise à restituer à l'Eglise orthodoxe des églises et monastères souvent transformés en musée à l'époque communiste....suite AFP
Rédigé par l'équipe de rédaction le 23 Septembre 2010 à 18:14 | 0 commentaire | Permalien

Selon une dépêche de l'Agence France Presse, des tensions ont éclaté lundi en Ukraine entre l'Église gréco-catholique qui souhaite construire une nouvelle cathédrale à Odessa (sud) et l'Église orthodoxe fidèle au Patriarcat de Moscou qui s'oppose à ce qu'elle voit comme "une expansion agressive".

Le Synode de l'Eglise gréco-catholique (uniate) en a appelé dans une lettre au président Viktor Ianoukovitch, a indiqué lundi le chef de l'Église gréco-catholique, le cardinal Lubomyr Husar, lors d'une conférence de presse à Kiev.

Suite AFP
Rédigé par l'équipe de rédaction le 13 Septembre 2010 à 18:52 | 18 commentaires | Permalien

A la mémoire du père Alexandre Men
Un article de archiprêtre Vsevolod Tchapline (“Izvestia", 9 septembre)

Il y a vingt ans archiprêtre Alexandre Men était assassine.
Sa mémoire est présente dans nos coeurs et il ne s’agit pas seulement des circonstances tragiques de sa mort. L’enquête se poursuit jusqu’à présent, elle n’a pas encore apporté de réponses concluantes. Mais-ce vraiment l’identité des meurtriers qui nous importe?
Les discussions en vue d’établir l’authenticité de l’orthodoxie du prêtre assassiné ne sont plus depuis longtemps d’actualité.

Le père Alexandre, comme nombre d’entre nous, était à l’époque convaincu que l’Occident allait nous apporter une aide aussi considérable que désintéressée. Son attitude avait suscité des débats passionnés.
Rédigé par l'équipe rédaction le 9 Septembre 2010 à 11:11 | 3 commentaires | Permalien

Sous le titre "NOTRE HERITAGE N’EST PAS A BRADER" le forum de l'Acer publie un article de Serge RUNGE qui ne manque pas d'intérêt. J'en donne ci-dessous l'essentiel, en ajoutant mes titres et un commentaire final:
1) 80% intéressants malgré quelques dérives 2) 20% de polémique inutilement agressive
3) Un avis personnel


1- 80% intéressants malgré quelques dérives
et que je transcrit in extenso: il me parait important et mes commentaires suivront.

Citation: "Personne ne peut nier que notre Archevêché (des églises orthodoxes russes en Europe occidentale) a été créé pour abriter des paroisses russes et qu’elles ont été à l’origine du développement de l’orthodoxie en Europe au 20e siècle. Depuis il s’est étendu à des paroisses dont les traditions culturelles sont plus proches des pays qui les accueillent et une certaine diversité est enrichissante. Elle est même d’autant plus appréciable qu’elle se crée spontanément, par choix et non par opposition au choix des autres, qu’elle se construit au nom de ce qu’elle pense juste et non au détriment de ce dont elle est issue. La liberté est l’une des caractéristiques de l’exarchat, qu’elle trouve ici une application visible : le choix de chacun est respectable, il sera d’autant mieux respecté que ce respect est réciproque.
Rédigé par Vladimir Golovanow le 22 Juin 2010 à 21:08 | 5 commentaires | Permalien

Nous publions ci-dessous la réaction de M. Basile de Tiesenhausen à l'article de Nikita Struve sur l'église russe de Nice, publié dans le journal SOP en son n° 347 d’avril 2010, p. 30-31.

On peut rappeler que le SOP est dirigé par M. Antoine Nivière, membre éminent et parmi les décisionnaires du Conseil de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe Occidentale (exarchat du patriarcat de Constantinople, rue Daru). Tout comme l’est M. N. Struve.
------------

Le titre du point de vue de N. Struve est :
« Un déni de l’oeuvre historique visant à édifier une église indépendante de toute coloration nationaliste et de toute pression venant d’un pays étranger »

J’ignorai que l’empereur Nicolas II et le gouvernement de Russie qui ont été à l’origine de la construction de la cathédrale Saint Nicolas à Nice avaient pris leur décision avec ce ferme objectif, découvert par N . Struve. Ils voyaient loin.

N. Struve écrit « L’action intentée (demande faite par le gouvernement de Russie à la justice française de faire reconnaître un bail emphytéotique que l’autre partie ne veut plus honorer) ne fait pas honneur au Patriarcat de Russie qui a été sans aucun doute à l’origine de cette tentative d’expropriation »

- D’après les documents que j’ai pu lire l’action intentée par le gouvernement russe est l’acte formel par lequel un propriétaire, qui a donné (par un acte notarié), pour une durée précise, son bien en usage à quelqu’un et veut le récupérer à l’issue du délai (et qui se trouve en face de ce quelqu’un qui à l’issue du délai ne veut plus lui rendre son bien).
Rédigé par l'équipe de rédaction le 24 Avril 2010 à 15:42 | 8 commentaires | Permalien

Interview avec l’archiprêtre Antony Ilin
De nombreux Européens, ont oublié le nom du Christ et l’ont effacé de leur tradition

En mars, à Bruxelles, le Comité des représentants des Églises orthodoxes après de l’Union européenne a débuté ses travaux. La tâche essentielle de cette nouvelle structure sera d’assurer le dialogue entre les communautés politiques de l’Union et les Églises orthodoxes. Le patriarcat de Moscou sera représenté par l’archiprêtre Antony Ilin qui assure l’intérim du représentant de l’Église orthodoxe russe auprès de l’Union européenne.

Interview de l’archiprêtre Antony Ilin par Igor Ilin.

Père Antony, dites-nous quelle est l’origine de ce Comité des représentants des Églises orthodoxe auprès de l’Union européenne?

p. A.- L’initiative de ce comité consultatif revient au métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations extérieures de l’Église orthodoxe russe. Cette suggestion a vivement intéressé le métropolite Emmanuel des Gaules et a été activement discutée au cours de l’an passé par tous les chefs d’États et finalement s’est providentiellement concrétisée alors qu’entre en vigueur le Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne qui, dans son article 17, institue un dialogue ouvert, transparent et régulier entre l’Union européenne et les Églises.

Rédigé par l'équipe de rédaction le 16 Avril 2010 à 09:19 | 11 commentaires | Permalien

Les évêques orthodoxes d’Allemagne se sont réunis le 27 février dans les locaux de la métropole de l’Eglise orthodoxe roumaine à Nuremberg. Ils ont décidé l’unanimité de créer une assemblée des évêques d’Allemagne ( Orthodoxe Bischofskonferenz in Deutschland). Cette décision s’inspire de la recommandation élaborée par la 4ème réunion préconciliaire panorthodoxe, qui s’est tenue en juin 2009 à Chambésy.
Pour régulariser la situation de la diaspora, c'est-à-dire des croyants ne résidant pas dans les frontières traditionnelles des Eglises Locales orthodoxes, cette réunion avait décidé de la création de nouvelles assemblées d’évêques dans diverses régions du monde.
Rédigé par l'équipe rédaction le 7 Mars 2010 à 12:00 | 0 commentaire | Permalien

Le mouvement « Retour aux sources » a de nouveau demandé à Youri Loujkov, le Maire de Moscou, de contribuer à ce que la station de métro Voïkovskaya change de nom. Il est dit dans le message adressé au maire : « Le plan de la capitale indique jusqu’à présent le nom de Pierre Voïkov, l’un des assassins de la famille impériale. Il est impensable que ce nom continue à être honoré de la sorte par la capitale de la Russie. La dénomination de cette station de métro ainsi que celle de quatre ruelles voisines sont quelque chose d’insupportable. Pierre Voïkov est l’un des assassins des enfants du Tsar. Il a mutilé les dépouilles de ce carnage, les a démembré et les a immergé dans de l’acide sulfurique.Il est n’est pas tolérable que des offices funèbres à la mémoire des victimes soient dits dans les très nombreuses églises de la capitale alors qu’une station de métro continue à porter le nom de l’infanticide Voïkov. Des contradictions de cette sorte ne sont pas à l’honneur de Moscou.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 6 Mars 2010 à 19:10 | 2 commentaires | Permalien

Un Centre de la mémoire consacré à l’émigration russe en France
La Fédération de Russie a l’intention de faire reconstruire la « Maison de retraite russe » à Sainte Geneviève des Bois, Essonne. Conformément au souhait du défunt patriarche Alexis II la Russie construira en France un « Centre de la mémoire de l’émigration russe ».
A sa séance du 4 mars 2010 le Conseil des ministres a examiné un projet de décision élaboré à la suite d’une directive du Président Medvedev. Le patriarche Alexis II avait formulé ce souhait en octobre 2007 après son retour d’un voyage en France. Le patriarche avait dit un office funèbre à la mémoire des compatriotes inhumés au cimetière de Sainte Geneviève des Bois.

Le Ministère des finances assignera en 2010 une somme de 770.000 euros pour financer ce projet.

De nombreux émigrés russes ont trouvé ici leur dernière demeure. Ces inhumations ont commencé à partir de 1929.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 5 Mars 2010 à 15:04 | 1 commentaire | Permalien

Le métropolite Hilarion a été empêché de célébrer la liturgie à l'église Saint-Alexandre de la Neva (rue Daru à Paris) à cause des protestations de représentants de l'administration diocésaine de l'exarchat

Interfax, le 4 mars. Mgr Gabriel de Comane, responsable du prétendu « exarchat russe en Europe Occidentale » a révoqué l’invitation qu’il avait faite à Mgr Hilarion, métropolite de Volokolamsk, président du Département des relations extérieures du patriarcat d Moscou, de venir célébrer la liturgie à l'église Saint-Alexandre à Paris.

Dans une interview accordée ce jeudi à Interfax-Religion le métropolite Hilarion a déclaré qu’il avait il y a plusieurs semaine accepté cette invitation. « Cependant, une semaine avant la date qui avait été fixée, j’ai reçu de Mgr Gabriel une lettre. Il m’y faisait savoir qu’il était opportun d’ajourner jusqu’à des temps meilleurs ma visite à l'église. Mgr Gabriel a invoqué pour prétexte à ce refus la décision prise par la justice française d’attribuer à la Fédération de Russie la propriété de l'église Saint-Nicolas à Nice. Cette décision aurait suscité le mécontentement de certains membres du Conseil de l’archevêché. Ces personnes ont prescrit à Mgr Gabriel d’annuler l’invitation qu’il m’avait adressée.
Rédigé par l'équipe rédaction le 4 Mars 2010 à 16:12 | 7 commentaires | Permalien

La future église russe à Paris sera le symbole d’une nouvelle étape dans les relations entre la Russie et la France, selon l’Église orthodoxe russe.

Moscou, le 8 février. Interfax — L’Église orthodoxe russe considère comme symbolique que le terrain de Météo France ait pu être acheté par la Russie à la veille de l’année de la Russie en France.
« Toutes les nouvelles pages dans l’histoire des relations entre la Russie et la France ont débuté par de nouvelles constructions, a déclaré ce lundi au correspondant d’Interfax-Religija l’hégoumène Philippe (Rjabykh), vice-président du Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou. Il a ainsi rappelé que la première pierre du pont Alexandre III à Paris a été posée par Nicolas II pour marquer l’union franco-russe d’octobre 1896. Aujourd’hui, le terrain de la future église russe a été acquis à la veille de l’ouverture de l’année de la Russie en France, ce 2 mars.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 8 Février 2010 à 19:32 | 0 commentaire | Permalien

Le patriarche Cyrille : l’Eglise Russe et le Vatican
Le patriarche Cyrille a souligné, intervenant à la conférence des Evêques qui vient de se tenir à Moscou, la similitude des positions de l’Eglise Russe et de celle du Vatican pour ce qui est de nombreux aspects de notre époque. A la différence de nombreuses branches du protestantisme l’Eglise catholique a, dans nombre de questions, des analyses identiques à celles du patriarcat de Moscou. Nous avons la même approche de l’offensive menée actuellement par le sécularisme, de la globalisation, de la morale traditionnelle.
Le pape Benoît XVI a fait de nombreuses déclarations dans ce sens.
Rédigé par l'équipe rédaction le 3 Février 2010 à 12:37 | 0 commentaire | Permalien

STRASBOURG (Conseil Europe)

La Cour européenne des droits de l'Homme a demandé mardi à la Turquie de supprimer la case "religion" des cartes d'identité nationales, car cette mention est contraire à la liberté de religion qui comporte celle de manifester ou non ses croyances.
"Le simple fait d'être porteur d'une carte d'identité comportant une case +religion+ (même) laissée vide revient pour l'intéressé à divulguer contre son gré une information relative à un aspect de sa religion ou de ses convictions profondes", juge la Cour européenne dans un arrêt rendu mardi à Strasbourg.
Rédigé par l'équipe rédaction le 3 Février 2010 à 10:43 | 0 commentaire | Permalien

Communisme et décommunisation: à propos du livre du père  Georges Mitrofanov
Ces dernières semaines le net et la presse russes sont saturés de textes polémiques consacrés au livre du père Mitrofanov.
Voici une contribution de Xenia Krivochéine

A la télé le camarade Ziouganov (secrétaire du P.C. russe) nous expose sans la moindre gêne les exploits du peuple et nous chante les louanges du grand Staline. Il n’est pas le moins du monde troublé par le souvenir des crimes commis par son parti de concert avec la Tcheka et le KGB. N’exagère-t-il pas les facultés d’oubli des Russes ? Ou mise-t-il sur leur pardon chrétien ? Ziouganov s’adresse à la génération non avertie de ceux nés après 1990 et qui sont dans l’ignorance des camps de concentration. Or sont encore de ce monde leurs pères, leurs grands-parents qui savent parfaitement ce que signifiaient les locutions « ennemi du peuple » ou « enfants d’un ennemi du peuple ». Il induit les jeunes âmes en tentation, il s’agit de sa part d’une manipulation coupable au regard d’un chrétien. On nous apprend dès l’enfance à s’en tenir à la vérité. La notion de « devoir de mémoire » est reconnue depuis la fin de la guerre dans tout les pays civilisés, ce devoir fait l’objet de mille soins de la part des victimes du national-socialisme, surtout par les Juifs du monde entier. Le génocide qu’ils ont eu à souffrir se traduit en une séquelle sans fin de revendications et d’exigences à l’égard de la nation allemande. Il y a longtemps que les Allemands ont apporté leur repentir pour Hitler, leur compatriote dégénéré. Mais le souvenir des atrocités qu’il a commises est toujours là, il nous immunise d’un retour ce ces horreurs à l’avenir.
Rédigé par l'équipe rédaction le 23 Septembre 2009 à 09:48 | 12 commentaires | Permalien

Démission de Mgr Basile (Osborne)
Interfax annonce le 11 septembre que l’ex-évêque de l’Eglise russe Basile Osborne qui a failli être la cause d’une scission du diocèse local a présenté sa démission.

L’évêque Basile qui, à l’époque, a en violation de l’ordre canonique, transité sous l’omophore du patriarcat de Constantinople vient de déclarer qu’il abandonnait son poste pour raisons de santé. Le clergé du vicariat de Grande-Bretagne (exarchat des églises russes en Europe occidentale) une lettre circulaire dans laquelle il précise que le statut canonique du clergé sera débattu le 28 novembre dans le cadre de l’Assemblée de cette structure de l’Eglise de Constantinople. L’Assemblée sera présidée par l’archevêque Gabriel de Comane. Mgr Basile a l’intention de quitter l’Angleterre et de s’installer en France. Cette démission n’a rien d’étonnant : récemment le procès intenté par Mgr Basile quant à la propriété de l'église de la Dormition à Londres a été perdu
Rédigé par l'équipe de rédaction le 11 Septembre 2009 à 17:08 | 9 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5


Recherche





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile