Désormais à Paris une rue mère Marie Skobtsov
Le 31 mars 2016 une cérémonie solennelle a eu lieu à Paris à l’occasion de l’inauguration d’une rue portant le nom de mère Marie Skobtsov moniale, théologien, iconographe, résistante.

Monsieur Philippe Goujeon, maire du Quinzième arrondissement, S.E. Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France, Monseigneur Jean de Charioupolis (Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale) , Madame Catherine Vieu-Charier, maire adjointe de la capitale, des représentants de l’Hôtel de Ville, des prêtres catholiques, Haïm Corsia- Grand Rabbin de France, Dalil Boubakeur- le Recteur de la Mosquée de Paris, les médias ainsi que des fidèles orthodoxes étaient présents à la cérémonie.

Désormais à Paris une rue mère Marie Skobtsov
La France et la Russie rendent conjointement hommage à la mémoire de mère Marie

Le diocèse de Chersonèse / patriarcat de Moscou/ était représenté par le hiéromoine Joseph , recteur de l’église Saints Constantin et Hélène (Clamart), et le hiéromoine Nicodème, recteur de l’église Saint Séraphin à Montgeron.

La plaque de la nouvelle rue précise : « rue mère Marie Skobtsov (1891-1945) poétesse et artiste russe religieuse orthodoxe résistante assassinée à Ravensbrück ».

Cette rue est adjacente à la rue Lourmel où se situait une église fondée par mère Marie ainsi que l’association "Œuvre orthodoxe".

Mère Marie a été arrêtée par la gestapo et, en mars 1945, a péri dans le camp de Ravensbrück. Il est dit qu’elle se serait portée volontaire pour la chambre à gaz afin d’en sauver une codétenue.

En 2004 mère Marie a été déclarée sainte par la patriarcat de Constantinople en tant que nouvelle martyre.

C’est à l’initiative de Madame Ghislaine Fonlladosa, adjoint du maire du 15 arrondissement de la capitale que le nom de mère Marie a été conféré à cette rue. Le Conseil municipal a approuvé cette décision à l’unanimité.

Désormais à Paris une rue mère Marie Skobtsov
Франция и Россия вместе воздали почести героине Сопротивления в 71-ю годовщину ее казни (31 марта 1945 года) в концентрационном лагере третьего рейха Равенсбрюк

Madame Catherine Vieu-Charier, maire adjointe de la capitale, chargée de toutes les questions relatives à la mémoire et au monde combattant, qui représentait la maire de Paris, Anne Hidalgo, a prononcé un discours

Liens médias russes Interfax /// PravMir - /// TASS -/// FOMA

Désormais à Paris une rue mère Marie Skobtsov

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Mars 2016 à 21:45 | 3 commentaires | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile